Canton de Routot

Routot

1 420 hab. (Routotois), 661 ha, chef-lieu de canton du département de l’Eure dans l’arrondissement de Bernay, 19 km à l’est de Pont-Audemer; église romane du 12e s., château du Roumois de 1760 et manoir de Prémare; musée du lin; un collège public. La commune avait 720 hab. en 1954 et croît encore (+240 hab. de 1999 à 2008); elle est le siège de la communauté de communes du Roumois-Nord, qui rassemble 19 communes (13 100 hab.).

Le canton a 14 900 hab. (13 000 en 1999), 18 communes, 14 206 ha dont 1 419 de bois; limitrophe de la Seine-Maritime à l’orée de la forêt de Brotonne, il s’étire d'ouest en est sur le plateau (dit plaine) du Roumois dont il est le centre historique; il est traversé dans sa longueur par l’autoroute de Normandie et la D 675 (ex-N 175). Une partie du territoire cantonal, dont Routot, est dans le parc régional des Boucles de la Seine. Bourg-Achard, vers l’est, a nettement plus d’habitants que le chef-lieu. Saint-Ouen-de-Thouberville a également dépassé les 2 000 hab.

Valletot (330 Valletotois, 575 ha), 9 km à l'ouest de Routot, est la commune la plus occidentale du canton, juste au sud de Bourneville et de son accès autoroutier; son église du 12e s. est inscrite; la commune a gagné 70 hab. de 1999 à 2008. Un peu plus au sud, Cauverville-en-Roumois (190 Cauvervillais, 324 ha), 8 km OSO de Routot, accueille une verrerie Tide (verre plat, 75 sal.) et les transports Verrier (45 sal.); château néo-classique de 1773. Étréville (580 Étrévillais, 1 123 ha), 7 km à l'ouest de Routot, est traversée par l'autoroute mais fait partie du parc régional; église inscrite du 13e s., manoirs. Sa population s'est accrue de 70 hab. depuis 1999.

Sa voisine La Haye-Aubrée (430 Aubriens, 730 ha), dont le village est à 3 km ONO de Routot, est également dans le parc; sa limite nord suit l'orée de la forêt de Brotonne, où est le château de Bonneval (17e-18e s.). La Haye-de-Routot (260 Hayons-Routotois, 251 ha), 4 km au nord de Routot au bord de la forêt de Brotonne, a un écomusée des métiers du Parc, avec un atelier de sabotier et un four à pain communal restauré, et tire fierté de quelques vieux ifs. À Hauville (1 300 Hauvillais, 1 469 ha), 3 km au NE de Routot, également en bordure de la forêt, un écomusée a été ouvert dans un moulin à vent du 17e s., restauré (moulin de Pierre); plusieurs manoirs. Hauville a gagné 170 hab. de 1999 à 2008.

Juste à l'est, Le Landin (180 Landinois, 315 ha), 7 km au NE de Routot, domine la vallée de la Seine; beau parc du château (18e-19e s.), juste au-dessus du versant escarpé de rive concave, face à Jumièges. En amont, le village de Barneville-sur-Seine (510 hab., 877 ha dont 224 de bois), 10 km à l’est de Routot, se tient sur le plateau et abrite un institut médico-éducatif. La commune est à l’orée de la forêt de Mauny et inclut le coteau escarpé de rive concave de la Seine face à Jumièges et à la file de maisons de Conihout; plusieurs châteaux. Elle a gagné 60 hab. de 1999 à 2008.

À Bouquetot (1 030 Bouquetotois, 1 307 ha), 4 km SE de Routot, qui s'est accrue de 180 hab. depuis 1999, se voient les châteaux du Bosc Roger (16e-17e s.), de la Haye (15e-17e) et Saint-Hilaire (1640); l'église, en partie du 12e s., est classée et le site inscrit. Honguemare-Guenouville (590 Honguemarais, 930 ha), juste au nord de Bourg-Achard 8 km à l'est de Routot, résulte d'une fusion de 1855; elle a une base des autoroutes Paris-Normandie (65 sal.) au péage de Bourg-Achard et au raccordement de l'A 13 et de l'A 28; elle a perdu 40 hab. depuis 1999. Hongueville est dans le parc régional, contrairement à Bouquetot et Bosgouet (590 hab., 955 ha) qui, près de la confluence d'autoroutes, contient à l'est, sur l'A 13, une aire de service avec le restaurant La Maison Normande (30 sal.); château d'Autonne, ou Hautonne (17e s.) au nord-ouest.

La partie orientale du canton est occupée par Saint-Ouen-de-Thouberville et deux communes voisines. La Trinité-de-Thouberville (440 hab., 333 ha), au nord de Saint-Ouen, est séparée de Barneville par la profonde vallée est-ouest du Fournet, qui débouche sur la Seine juste au nord de Caumont; menuiserie Lanos (25 sal.). Elle a gagné une cinquantaine d'habitants après 1999. Caumont (1 020 Caumontais, 600 hab. dont 249 de bois), au nord-est, dans le parc régional des Boucles de la Seine, a un double habitat: un village de plateau proche de Saint-Ouen-de-Thouberville et du bois de Mauny, un long alignement dans la très étroite plaine de rive gauche de la Seine au pied du vigoureux coteau; châteaux du Matré et du Bas-Caumont (19e s.).


Bourg-Achard

2 930 hab. (Achardbourgeois), 1 232 ha, commune du département de l’Eure dans le canton de Routot, 7 km ESE du chef-lieu au croisement de la N 175 et de la route de Caudebec à Elbeuf, et près d’un échangeur de l’A 13 avec aire de service; un collège public et un hôpital local (7 lits); château du Fay, de 1624. La forêt de la Londe borde à l’est la commune. Sa situation a favorisé une orientation des activités vers la logistique: entrepôts des distributeurs Lidl (270 sal.) et OCP (pharmacie, 100 sal.), transports NLT (30 sal.) et Sernam, blanchisserie Bule de Linge (45 sal.); supermarchés Carrefour (45 sal.) et Intermarché (45 sal.); installation d'eau et gaz Dynamic Chauf (20 sal.), constructions Honnet (20 sal.). La population, longtemps stable vers 1 100 hab., a augmenté sensiblement depuis la guerre; les 2 000 hab. ont été dépassés en 1982 et 370 habitants supplémentaires enregistrés de 1999 à 2008.


Saint-Ouen-de-Thouberville

2 230 hab. (Thoubervillais), 632 ha, commune du département de l'Eure dans le canton de Routot, 13 km ESE de Routot. Son finage, traversé par l'autoroute de Normandie (A 13), se tient sur le plateau,, entre les forêts de la Londe et de Mauny; tout à l'est sur le plateau près du village a été dessiné l'échangeur de la Maison-Brûlée (A 13, N 175, N 138) au ras de la forêt de la Londe et près du château de Robert le Diable; travaux publics Mariette (20 sal.).; châteaux des Roques (17e et 18e s.) au sud-est et de la Mare du Bosgroult (18e-19e s.) à l'est. La commune a gagné près de 500 hab. entre 1999 et 200! (+28%).