Canton des Deux-Sorru

Deux-Sorru (Les) (Dui Sorru)

canton de Corse-du-Sud dans l'arrondissement d'Ajaccio, chef-lieu Vico; 2 500 hab., 11 communes, 30 109 ha. C'est l'ancien canton de Vico, augmenté de celui de Soccia. L'ensemble est très étiré d'ouest en est, allant du golfe de Sagone aux abords du monte Rotondo. Il se divise entre haut bassin du Liamone en altitude et le petit bassin du Sagone près du littoral, Vico étant sur l'interfluve. L'appellation est de 1973. Il contient entièrement le cours du Liamone, qui en aval fixe sa limite méridionale. Hors Vico, les lieux les plus connus sont le site de Sagone et les thermes de Guagno. La communauté de communes des Deux-Sorru réunit 7 communes, mais seulement 600 hab.; la plus peuplée est Guagno.


Vico (Vicu)

920 hab. (Vicolais), 5 213 ha, chef-lieu du canton des Deux-Sorru en Corse-du-Sud, 31 km au NE d'Ajaccio. Juché à 400 m; le bourg domine la vallée du Liamone à l'est. Il fut jadis évêché, et sous-préfecture. Une piève de Vico existait au 16e s. Son territoire s'est agrandi de celui d'Appricciani en 1852. La commune s'étire sur 16 km, atteignant le littoral au fond du golfe de Sagone; la D 70 vers le col de Vergio lui sert d'axe. Elle occupe ainsi une grande partie du bassin du petit fleuve de Sagone, le reste étant à Balogna. Sur la côte, elle inclut la punta di Trio, la tour et l'anse de Sagone, les restes de l'ancienne cathédrale Sant'Appiano, et des lotissements balnéaires. Nombreux oliviers et châtaigniers; un collège public (200 élèves), un centre sportif UCPA; un couvent assure retraites et hébergement, et compte créer une fabrique de crèmes glacées; maison de retraite.


Arbori (Arburi)

60 hab., 2 003 ha dont 1 723 de bois, commune de Corse-du-Sud dans le canton des Deux-Sorru, 8 km au sud de Vico, à 345 m; l'habitat est dispersé en plusieurs hameaux dans un territoire accidenté qui atteint au sud la vallée du Liamone et culmine à 904 m.


Balogna

170 hab., 2 775 ha dont 2 187 de bois, commune de Corse-du-Sud dans le canton des Deux-Sorru, 4 km au NO de Vico à 420 m, aux sources du petit fleuve de Sagone; son finage monte à 1 131 m à l'ouest. Une source d'eau tiède, non exploitée.


Coggia (Coghja)

720 hab., 3 133 ha, commune de Haute-Corse dans le canton des Deux-Sorru; le village est perché à 400 m à plus de 15 km au SO de Vico; le finage, dont la limite méridionale s'appuie sur le fl. Liamone, a une fraction intéressante de la côte du golfe de Sagone: les urbanisations littorales de Sagone, Sampiero, Esigna et Penisola au nord, la pointe et la plage de San Giuseppe au sud, celle-ci nourrie par les alluvions du Liamone.


Guagno (Guagnu)

140 hab., 4 272 ha dont 3 194 de bois, commune de Corse-du-Sud dans le canton des Deux-Sorru, 22 km à l'est de Vico dans une clairière forestière de la montagne, à 800 m. C'est la commune la plus haute du canton, établie dans la haute vallée du Liamone et montant à 2 425 m à la Maniccia. Les bains de Guagno sont en fait dans la commune voisine de Poggiolo.


Letia

100 hab., 3 644 ha dont 1 284 de bois, commune de Corse-du-Sud dans le canton des Deux-Sorru, 10 km NE de Vico au-dessus du Liamone, en adret à 660 m. Le finage monte jusqu'à la haute crête, au capo a u Tozzu (2 007 m) et à la Cimatella (2 098 m); plusieurs cascades (dont la Piscia a l'Onda) et rochers promontoires (l'Arca di a Catena); le Liamone fixe la limite méridionale de la commune.


Murzo

80 hab. (90 en 2005), 2 144 ha dont 1 565 de bois, commune de Corse-du-Sud dans le canton des Deux-Sorru, 6 km à l'est de Vico au-dessus du cours du Liamone (rive gauche); le finage monte à 1 241 m; une foire au miel (et autres produits du terroir) se tient en septembre au village.


Orto (Ortu)

50 hab., 1 621 ha dont 952 de bois, commune de Corse-du-Sud dans la partie orientale du canton des Deux-Sorru, 20 km à l'est de Vico au-dessus du Liamone, à 650 m. Son territoire, de forte altitude et très accidenté, monte jusqu'à la punta a Tre Porte (2 313 m) sur la crête principale de la Corse.


Poggiolo (Poghjolu)

100 hab., 1 215 ha dont 1 179 de bois, commune de Corse-du-Sud dans le canton des Deux-Sorru, 16 km à l'est de Vico au-dessus du Liamone, à 550 m; le finage s'étend en ombrée jusqu'au mont Cervellu au sud (1 623 m) et porte la forêt domaniale de Libio; au bord du Liamone, les bains dits de Guagno sont alimentés par deux sources, l'une peu minéralisée à 37°C, l'autre sulfatée sodique à 52°C; l'établissement thermal, qui datait de 1908, a été refait à neuf.


Renno (Rennu)

80 hab., 1 262 ha dont 639 de bois, commune de Corse-du-Sud dans le canton des Deux-Sorru, 7 km au NE de Vico, à 900 m. Elle est traversée par la route D 70 qui va de Vico à Evisa et au col de Vergio, sa limite nord passant par le col de Sevi (1 101 m); le point culminant est à 1 510 m. La commune est connue pour ses pommes reinettes et favorise le tourisme vert; foire de février (A Tumbera, c'est-à-dire pour la mise à mort du cochon).


Soccia

130 hab., 2 827 ha dont 902 de bois, commune de Corse-du-Sud dans le canton des Deux-Sorru, 20 km à l'est de Vico, à 650 m. Elle atteint 2 098 m à la Cimatella, sur la grande crête corse, et occupe un vallon affluent du Liamone, que la limite communale frôle au sud. Le village, qui fut chef-lieu d'un canton correspondant à l'ancienne piève du Sorru in Su (Haut-Sorro), est très apprécié et quelque peu modifié par le tourisme; il offre des hébergements, y compris pour les curistes des thermes de Guagno, tout proches. Il donne accès au lac de Creno (1 203 m), attirant par son paysage et ses nénuphars; grande fête du 15 août.