Canton de Campoloro-di-Moriani

Campoloro-di-Moriani (Campuloru di Moriani)

canton de Haute-Corse dans l'arrondissement de Bastia, chef-lieu Cervione; 5 600 hab., 9 communes (dont trois de montagnes et six associant une portion de plaine et l'escarpement oriental), 9 343 ha. De direction N-S, le canton occupe le balcon oriental de la Castagniccia et le nord de la Plaine Orientale, dont 17 km de plages, où sont notamment les urbanisations littorales de Moriani, Campoloro et Prunete (Costa Verde). L'ancienne piève de Campoloro était devenue le canton de Cervione avant que celui-ci ne soit intégré au nouveau canton. Une microrégion a pris le nom de Campuloru.


Cervione (Cervioni) ou (Cervione)

1 500 hab., 1 145 ha, chef-lieu du canton de Campoloro-di-Moriani en Haute-Corse, 51 km au sud de Bastia. Le village est sur le balcon de la Castagniccia, à 380 m, face à la mer qui est à 5 km à vol d'oiseau et où s'étoffe la cité balnéaire de Prunete. Il s'orne d'une cathédrale des débuts du baroque, et l'association culturelle Adecec (Association pour le développement du Centre-Est de la Corse) y a ouvert un musée ethnographique. Il a reçu un collège public de 340 élèves et un centre sportif UCPA. La commune a des vergers et des vignes en plaine, et une spécialité de noisettes (syndicat de producteurs).


San-Giovanni-di-Moriani (San Ghjuvanni di Moriani)

90 hab., 1 019 ha dont 800 de bois, commune de Haute-Corse dans le canton de Campoloro-di-Moriani, 11 km au nord de Cervione à 560 m; son finage est entièrement en montagne et s'élève à 1 285 m au mont Olmelli.


San-Giuliano (San Ghjiulianu)

610 hab., 2 393 ha, commune de Haute-Corse dans le canton de Campoloro-di-Moriani, 2 km au sud de Cervione. Elle occupe un large pan de plaine, de part et d'autre de l'embouchure de l'Alesani, et 6 km de côte, mais presque vides; phare et tour ruinée d'Alistro à l'extrême sud. L'habitat se disperse dans tout le territoire. Il inclut la grande station de recherche agrnomique de l'INRA, spécialisée dans les agrumes, qui héberge aussi un laboratoire de l'Ifremer. La commune a 139 ha de vignes.


San-Nicolao (San Nicolau)

1 400 hab., 773 ha, commune de Haute-Corse dans le canton de Campoloro-di-Moriani, 5 km au nord de Cervione. Le vieux village est perché sur le relief qui domine la plaine, dans laquelle se trouvent maintenant la plus grande partie des habitants; sur la côte sont Moriani-Plage, station balnéaire très fréquentée, ainsi que Padullela et le centre naturiste de Piana Verde (35 ha). San-Nicolao fut chef-lieu de canton de 1790 à 1973.


Sant'Andrea-di-Cotone (Sant'Andria di u Cotone)

170 hab. (Cotonais), 891 ha dont 500 de bois, commune de Haute-Corse dans le canton de Campoloro-di-Moriani, au-dessus de San Giuliano (480 m) à 3 km SO de Cervione, entièrement en montagne sous des crêtes dépassant 800 m; au sud se trouve le lac de barrage de l'Alesani.


Santa-Lucia-di-Moriani

1 000 hab., 622 ha, commune de Haute-Corse dans le canton de Campoloro-di-Moriani, 8 km au nord de Cervione sur le balcon de la Castagniccia; elle va jusqu'à la mer où s'équipe la plage de Vallicella, juste au nord de Moriani-Plage. La population a augmenté de 149 hab. entre 1999 et 2005, soit de 15%.


Santa-Maria-Poggio (Santa Maria Poghju)

640 hab. (Poghjulacci), 1 028 ha, commune de Haute-Corse dans le canton de Campoloro-di-Moriani, 2 km au nord de Cervione au pied des reliefs; le finage monte cependant à 1 133 m à l'ouest (monte Begrine), mais il est surtout dans la plaine, cultivée et ourlée d'une plage; centre de vacances.


Santa-Reparata-di-Moriani (Santa-Riparata di Moriani)

40 hab., 912 ha, commune de Haute-Corse dans le canton de Campoloro-di-Moriani, dans la montagne au NO de Cervione. Le village (à 620 m) est accessible par San Nicolao, qui est à 7 km à l'ENE. Le finage occupe le haut bassin en amphithéâtre du torrent de Buccatoju et monte à 1 247 m au sommet des Trois Pièves (Tre Pievi).


Valle-di-Campoloro (Valle di Campoluri)

270 hab., 560 ha, commune de Haute-Corse dans le canton de Campoloro-di-Moriani, juste au nord de Cervione, avec lequel son village se confond. Elle n'a qu'une étroite partie de l'escarpement, mais s'allonge dans la plaine jusqu'à la plage et au port de plaisance de Campoloro, le seul organisé sur la côte basse orientale de la Corse (450 places). L'église romane a d'intéressantes peintures murales.