Canton de Marguerittes

Marguerittes

8 900 hab. (Marguerittois), 2 529 ha dont 308 de bois et 132 de vignes, chef-lieu de canton du département du Gard dans l’arrondissement de Nîmes, 8 km ENE de la préfecture. Cette grosse banlieue à la sortie de Nîmes vers le Rhône et la Provence a une zone d’activités, plusieurs petits établissements de service, commerce et stockage, travaux publics, deux magasins Intermarché (35 sal.) et Super-U (40 sal.), vente par automates Parodis (25 sal.), Royal Canin Distribution (25 sal.), négoce de matériaux Sika (30 sal.); aire de service de l'autoroute avec Autogrill (25 sal.) maison familiale rurale; collège public; centre de formation de la Chambre de commerce; maçonnerie Mota (20 sal.), travaux publics Buesa (65 sal.), Screg (35 sal.) et Solatrag (25 sal.), installations électriques ETDE (45 sal.), transports Revel (20 sal.), collecte d'ordures Sita (35 sal.). Sa population, qui dépassa 2 300 hab. en 1806, était descendue à 1 400 à la fin des années 1930; elle a augmenté dès 1950, accélérant le mouvement au cours des années 1980; elle s'est accrue de 500 hab. entre 1999 et 2009.

Le canton a 28 500 hab. (25 600 en 1999), 8 communes, 13 264 ha dont 1 683 de bois et garrigues. Les deux communes méridionales, Manduel et Redessan, dans la plaine, sont les plus peuplées. Bezouce les rejoint. Lédenon (1 400 Lédenonois, 1 944 ha dont 312 de vignes et 465 de bois), 9 km NE du chef-lieu, a les restes d'un château et un circuit automobile dessiné dans la garrigue; la société Vilmorin y a une pépinière (60 sal.), mais les Conserves de Provence ont fermé en 2004 la conserverie de tomates Le Cabanon. La commune a gagné 260 hab. entre 1999 et 2009.

Saint-Gervasy (1 730 Saint-Gervasiens, 693 ha dont 151 de bois et 97 de vignes), 3 km NE de Marguerittes, Cabrières (1 340 Cabriérois, 1 476 ha dont 195 de vignes et 626 de bois) 3 km plus au nord, Poulx sont des communes de garrigue et de plus ou moins grande banlieue. Saint-Gervazy, dont le village est au contact de la plaine et des garrigues sur la N 86, mais dont le finage est principalement de garrigue, a connu une croissance accusée depuis 1960; elle était alors au-dessous de 400 hab., et n'en avait pas encore 800 en 1982; elle a augmenté de 240 hab. entre 1999 et 2009. Cabrières, dont le finage est entièrement dans les garrigues et qui est à l'écart de la route et de l'autoroute, a suivi une croissance parallèle: elle avait 240 hab. en 1968, contre plus de 500 un siècle et demi auparavant, et a gagné 210 hab. depuis 1999.


Bezouce

2 140 hab. (Bezouçois), 1 229 ha dont 325 de vignes, commune du département du Gard dans le canton de Marguerittes, 5 km ENE du chef-lieu (13 km ENE de Nîmes). Le finage est traversé par l’A 9, la N 86 et les voies ferrées; il s’étend surtout en plaine, mais mord un peu au nord sur les garrigues; le bourg est à leur contact. La commune, résidentielle, n’avait que 540 hab. en 1954, et a crû surtout après 1975; elle a gagné 170 hab. de 1999 à 2009; travaux publics Loximat (20 sal.).


Manduel

5 800 hab. (Manduellois), 2 646 ha, commune du département du Gard dans le canton de Marguerittes, 11 km ESE de Nîmes dans la plaine viticole et arboricole; petit supermarché, gare et branchement de départ de la ligne du TGV; transports Bert (45 sal.) et Cazolive (20 sal.). Le domaine viticole de Campuget, au SE du bourg, emploie 30 personnes. La commune a eu plus de 2 000 hab. au milieu du 19e s., 1 300 seulement en 1954, et a crû fortement entre 1970 et 1990, mais plafonne depuis.


Poulx

4 150 hab. (Poulxois), 1 190 ha, commune du département du Gard dans le canton de Marguerittes, 11 km NE de Nîmes, dans les garrigues et sur laquelle déborde le camp militaire des Garrigues. C’est une commune résidentielle, avec un aquarium tropical et une boulangerie industrielle (Poulx, 30 sal.). La croissance est spectaculaire: Poulx n’avait que 120 hab. en 1954, 720 en 1982. Elle a encore gagné 950 hab. de 1999 à 2009 (+30%).


Redessan

3 630 hab. (Redessanais), 1 577 ha dont 428 de vignes, commune du département du Gard dans le canton de Marguerittes, 12 km à l’est de Nîmes près de la route de Beaucaire, dans la plaine cultivée; supermarché Casino (25 sal.). La commune avait 1 100 hab. environ entre 1880 et 1960, et sa population augmente depuis 1970 surtout: elle s'est accrue de 630 hab. entre 1999 et 2009.