Canton du Fousseret

Fousseret (Le)

1 680 hab. (Fousseretois), 3 831 ha dont 384 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Garonne dans l’arrondissement de Muret, 35 km au SO de la ville; la bourgade est sur le rebord de la haute terrasse qui domine la vallée de la Louge à son entrée dans la plaine de la Garonne, et la commune participe des deux terroirs; elle a un collège public et une petite fabrique de matériel pour la chimie (EFCI, 17 sal.). Sa population n’a guère varié des années 1930 à 1999, mais elle a augmenté de 200 hab. depuis; elle atteignait 2 300 hab. en 1881.

Le canton a 6 000 hab. (4 600 en 1999), 15 communes, 16 434 ha dont 1 281 de bois; il touche au NO au département du Gers et se partage entre la plaine de la Garonne, où court l’autoroute A 64, et les collines commingeoises traversées par les vallées de la Louge et du Touch. Celles-ci n’ont que très petites communes, mais en croissance.

Gratens (700 Gratenois, 1 515 ha) au bord de la moyenne terrasse à 7 km NE du Fousseret, a gagné 250 hab. depuis 1999 (+56%), tandis que Saint-Élix-le-Château (730 Saint-Élixiens, 1 052 ha) augmentait de 180 hab. (+27%) et Lafitte-Vigordane (1 080 Lafittois, 1 138 ha) à l’est du canton, entre Louge et Garonne, de 410 hab. (+61%!).

Gratens a une fabrique de carreaux de céramique (Barthe, 20 sal.). Saint-Élix, augmentée du «le château» en 1921, s’orne d’un gros château renaissance des années 1540, à tours rondes à toit conique et jardin d’agrément; transports Altrans (25 sal.), carrière de Saint-Élix (25 sal.), gravière Denjean (16 sal.); la commune est le siège de la communauté de communes de la Louge et du Touch, qui groupe 14 communes et 4 700 hab.