Canton de Masseube

Masseube

1 970 hab. (Massylvains) dont 350 à part, 2 103 ha dont 370 de bois, chef-lieu de canton du département du Gers dans l’arrondissement de Mirande, 28 km au sud d’Auch dans la vallée du Gers. C’est une bastide de 1274, fondée en paréage entre l’abbaye d’Escaladieu et le comte d’Astarac, et dont le nom évoque l’ancienne forêt (seube, dérivé de sylva). Elle offre halle centrale, maisons à colombages et galeries couvertes dites mirandes. La bourgade, qui a des marchés achalandés, est classée «station verte de vacances» et dispose d’un golf au sud; collèges public et privé, supermarché U (30 sal.). Sa population est relativement stable depuis un siècle; elle a gagné 150 habitants de 1999 à 2009.

Le canton, limitrophe des Hautes-Pyrénées et de la Haute-Garonne, a 4 800 hab. (4 500 en 1999), 24 communes, 23 887 ha dont 3 711 de bois; il va de la vallée de la Baïsole à celle de la Gimone, et il est traversé par les vallées de la Petite Baïse, du Gers et de l’Arrats. Deux très vastes barrages y ont créé les plus grands lacs collinaires du Gers. Celui de l’Astarac sur l’Arrats, de 180 ha, est partagé entre Bézues-Bajon (210 Bézuais, 1 286 ha dont 232 de bois) et Aussos (60 Aussosois, 786 ha), commune créée en 1949, 8 km au SE de Masseube.

Le lac de la Gimone est à Saint-Blancard (340 Saint-Blancardais, 1 487 ha dont 322 de bois) et Lalanne-Arqué (140 Lalannais, 1 115 ha), à l’angle SE du département et proche de Boulogne-sur-Gesse; son plan d’eau atteint 230 ha et il peut stocker 24Mm3 d’eau. Saint-Blancard, village allongé sur la crête, abrite le siège de la communauté de communes des Hautes Vallées (9 communes, 1 000 hab.) et a un gros château des 14e et 16e s. et une église du 15e; centre de rééducation et réadaptation (CRF, 110 sal.); la commune a gagné 80 hab. depuis 1999 (+31%).

Bellegarde (170 hab., 1 439 ha dont 218 de bois), 4 km à l'est de Masseube, se tient essentiellement sur le versant doux à l'ouest de l'Arrats; château de Bellegarde (16e et 19e s.). Saint-Arroman (140 hab., 1 197 ha), 6 km à l'ouest de Masseube, n'a qu'un village squelettique perché sur un promontoire du versant raide de rive droite du Soussan; la commune s'étend à la fois sur les fortes colines à l'est et sur le versant doux à l'ouest du Soussan; grand domaine agricole de Villeneuve (25 sal.).

Panassac (280 hab., 917 ha) est sur la rive gauche du Gers, 5 km au sud du chef-lieu sur la D929 d'Auch à Lannemezan, près du golf de Masseube; motte féodale du Tuc de Panassac. Monlaur-Bernet (180 Montlaurais, 1 221 ha dont 214 de bois), à l’angle SO du canton à 11 km de Masseube, bénéficie de deux lacs collinaires, nettement plus petits (10 ha chacun). Mont-d’Astarac (100 Mont-d'Astaracais, 805 ha), 13 km au sud de Masseube à la limite du département, a une grosse église du 15e siècle et une porte fortifiée.