Canton de Plaisance

Plaisance (Gers)

1 510 hab. (Plaisantins), 1 371 ha, chef-lieu de canton du département du Gers dans l’arrondissement de Mirande, 40 km ONO de Mirande, dans la plaine de l’Arros-Adour sur la rive gauche de l’Arros. Cette bastide de 1322, au plan quadrillé, a longtemps végété, avant de progresser au 19e siècle comme centre de services local. «Station verte de vacances», elle a des maisons à colombage, un collège public, des arènes, une base de loisirs avec plan d’eau de 7 ha; menuiserie Bonabri (35 sal.), maçonnerie Pyrénées Construction (25 sal.), Intermarché (30 sal.). La commune a eu 2 000 hab. dans la seconde moitié du 19e s., est descendue à 1 300 en 1931, est remontéeà 1 660 en 1990 avant de reprerdre un peu puis de se stabiliser.

Le canton a 4 200 hab., 14 communes, 14 343 ha dont 1 604 de bois. Il est limitrophe des Hautes-Pyrénées et s’étend pour l’essentiel dans l’ancienne contrée de Rivière-Basse, à moitié dans la plaine de l’Adour, de l’Arros et du Bouès, à moitié dans les collines entaillées par les têtes du Midour. Cahuzac-sur-l’Adour (240 Cahuzacais, 862 ha), 9 km au NO de Plaisance sur la rive gauche de l’Adour, permet le ski nautique sur un plan d’eau de l’Adour en été; sables et graviers (Screg, 30 sal.); la commune a 70 hab. de plus qu'en 1999. Préchac-sur-Adour (220 Préchacais, 437 ha), en amont mais rive droite à 4 km à l’ouest de Plaisance, a sa base de loisirs sur le fleuve. Lasserade (200 Lasseradais, 1 276 ha), 3 km au NE de Plaisance, possède l’une des 7 caves coopératives du Gers.

Beaumarchés (730 Beaumarchésiens dont 45 à part, 3 247 ha dont 486 de bois), 5 km au SE de Plaisance sur la rive droite de l’Arros, est une petite bastide royale de 1295, qui porte le nom d’Eustache de Beaumarchés, sénéchal de Toulouse et grand constructeur de bastides; église gothique du 14e s., de style toulousain, lac collinaire de Maribot (23 ha) au NE du village, dans un vallon donnant sur le Midour; institut médico-pédagogique, usine de volailles (STTV, 140 sal.). Beaumarchés, qui a eu 2 300 hab. en 1820 et 1 000 en 1900, a gagné 90 hab. depuis 1999.