Canton de Saramon

Saramon

820 hab. (Saramonais), 1 303 ha, chef-lieu de canton du département du Gers dans l’arrondissement d’Auch, 26 km au SE d’Auch dans la vallée de la Gimone à la confluence avec la Lauze. Le village conserve des restes d’une porte de ville et a équipé sur la Gimone une base de loisirs de 22 ha avec plan d’eau; découpe de volailles Fermiers du Gers (90 sal.). La commune a eu 1 300 hab. dans les années 1850 et s’est dépeuplée jusqu’en 1990. Elle a augmenté de 120 hab. après 1999. Elle est le siège de la communauté de communes des Coteaux de Gimone, qui associe 7 communes et 2 100 hab.

Le canton a 3 000 hab. (2 600 en 1990), 16 communes, 18 523 ha dont 2 287 de bois; orienté du sud au nord, il a pour axes les vallées de l’Arrats et de la Gimone. Boulaur (150 Boulauquois, 903 ha), 2 km au nord de Saramon, a un monastère de moniales cisterciennes (de Fontevraud) remontant à 1140, et une tuilerie. Dans la vallée de l’Arrats, Castelnau-Barbarens (510 Castelnausiens, 4 237 ha dont 454 de bois), 10 km au NO de Saramon, occupe un site élevé et sa silhouette est rehaussée par quelques fortifications; elle a 40 hab. de plus qu'en 1999. Faget-Abbatial (230 Fagétois, 1 746 ha dont 279 de bois), 8 km SO de Saramon, a des restes de son abbaye primitive, avec logis des 17e-18e s. et jardins.