Canton de Montauban-de-Bretagne

Montauban-de-Bretagne

4 700 hab. (Montalbanais) dont 200 à part, 4 296 ha dont 572 de bois, chef-lieu de canton d’Ille-et-Vilaine dans l’arrondissement de Rennes, 28 km ONO de la préfecture, au bord du Garun, affluent du Meu, qui vient du nord de Saint-Méen-le-Grand. Le bourg, situé sur le couloir de circulation de Rennes à Brest (voie ferrée et N 12), est une ville active où 3 zones d’activités rassemblent 1 600 emplois, dont 350 à la laiterie Préval (Entremont-Alliance); abattoir et viandes du groupe Even (Sedam, 40 sal.), Ker Viande (45 sal.), Socopa Viandes (30 sal.), fabriques d'aliments du bétail Glon-Sanders (30 sal.) et le Gouessant (30 sal.); câbles et faisceaux électriques Azenn (80 sal.), installations thermiques Axima Réfrigération (95 sal.), isolation Milon (35 sal.); informatique Retis (100 sal.); un Intermarché de 50 salariés, dancing-bar Le Tremplin (30 sal.).

C’est aussi une «ville fleurie», ornée d’un étang sur le Garun, et un centre de services bien équipé: centre médico-pyschologique, centre de plasmaphérèse, résidences de retraite, maison familiale rurale; un collège public et un privé, un lycée privé. Le nom de la seigneurie date du 12e s. et la commune a un château féodal du 15e s. et un arboretum; la forêt domaniale de Montauban borde d’une longue bande de 8 km le château et la commune, au nord. La population communale augmente depuis le creux des années 1920-1950 (2 700 hab.), et assez vigoureusement depuis 1970; elle s'est accrue de 500 hab. entre 1999 et 2008. La communauté de communes du pays de Montauban-de-Bretagne coïncide avec le canton et siège au chef-lieu.

Le canton a 10 400 hab. (8 600 en 1999), 8 communes, 13 206 ha dont 781 de bois; il voisine avec les Côtes-d’Armor au nord, où Médréac (1 900 Médréaciens, 3 502 ha), qui est sur l’une des têtes de la Rance, est connue pour ses mégalithes et alignements du site de Lampouy; la commune a gagné près de 400 hab. de 1999 à 2008. Boisgervilly (1 490 Boisgervilliens, 1 995 ha), 5 km au sud de Montauban, occupe la pointe méridionale du canton et en a gagné 240 dans le même temps; elle accueille l’atelier de la Crêpe de Brocéliande (30 sal.).