Canton de Saint-Aubin-d'Aubigné

Saint-Aubin-d'Aubigné

3 200 hab. (Saint-Aubinois), 2 352 ha dont 231 de bois, chef-lieu de canton d’Ille-et-Vilaine dans l’arrondissement de Rennes, 19 km au NNE de la préfecture; un collège public et un privé, un lycée agricole privé; magasin Super-U (55 sal.), transports par cars Crespel (25 sal.); restes du château d’Aubigné (15e et 19e s.). Après une longue période de déclin, la population communale, sous l’impulsion de la croissance rennaise, s’est remise à augmenter à partir de 1962 où elle était descendue à moins de 1 400 hab. La population totale est même passée à 2 900 hab. au recensement complémentaire de 2003.

Le canton a 24 200 hab. (20 200 en 1999), 15 communes, 24 072 ha dont 1 578 de bois; traversé par l’Ille et le canal d’Ille-et-Rance, il s’étend sur 30 km du SO, où se trouve Melesse, au NE où il va au-delà de la vallée du Couesnon. La communauté de communes du pays d’Aubigné ne rassemble que 10 communes (12 400 hab.), la partie occidentale du canton, dont Melesse, relevant de la communauté de communes du Val d’Ille. Sens-de-Bretagne (2 300 Senonais, 3 082 ha dont 306 de bois) est le principal bourg au nord-est du canton, à 10 km du chef-lieu et déjà dans le bassin-versant du Couesnon; sa population a augmenté de 770 hab. entre 1999 et 2008, soit de plus de moitié! Au NO, Feins (810 Finésiens, 2 035 ha dont 221 de bois), qui a gagné 90 hab. dans le même temps, bénéficie du grand étang du Boulet (153 ha), en bordure de la forêt de Bourgouët, doté d’un centre nautique et qui avait été aménagé pour l’alimentation du canal d’Ille-et-Rance; un camping.

L’agréable vallée de l’Ille, qu’emprunte la voie ferrée de Saint-Malo, a fixé plusieurs bourgs: d’amont en aval Montreuil-sur-Ille; puis Saint-Médard-sur-Ille (1 200 Médardais, 1 822 ha dont 197 de bois) qui englobe à l’ouest le bois de Cranne, et Saint-Germain-sur-Ille (730 Germinois, 390 ha), toutes deux en augmentation assez nette; Saint-Médard a une carrière (Pigeon, 35 sal.), Saint-Germain un équarrissage de la Siffda (30 sal.); enfin Chevaigné (1 900 Chevainéens, 1 033 ha) qui n’est qu’à 13 km du centre de Rennes et dont la croissance est très appuyée depuis les 600 hab. de 1954, et qui a gagné 270 hab. de 1999 à 2008. À l’ouest du canton, Montreuil-le-Gast (1 950 Montreillais, 914 ha), à 10 km du chef-lieu et 18 de Rennes, croît aussi vite: elle avait 520 hab. en 1962 et en a gagné 320 de 1999 à 2008.


Melesse

5 600 hab. (Melessiens), 3 239 ha, commune d’Ille-et-Vilaine dans le canton de Saint-Aubin-d’Aubigné, à 15 km au nord de Rennes et déjà nettement dans son espace périurbain. La commune n’avait pas 2 000 habitants en 1962 et en a encore gagné 300 entre 1999 et 2008. Elle héberge un collège public et un ensemble de petites entreprises: Menuiseries Rennaises (40 sal.) et mobilier Domela (20 sal.), carrosserie CTI (25 sal.), menuiserie métallique Glaverouest Alu (20 sal.); plâtrerie Sapi (45 sal.), isolation Volutique (45 sal.),installations électriques Sati (40 sal.), travaux publics SEO (Étanchéité de l’Ouest, 160 sal.) et Lehagre (40 sal.); transports AH (35 sal.); supermarché U (140 sal.), magasins Castorama (70 sal.), But (25 sal.), négoces de fruits et légumes (AME Hasle, 75 sal.) et de produits biologiques (Biocoop, 120 sal.), de vaisselle Argos (30 sal.).


Montreuil-sur-Ille

2 000 hab. (Montreuillais), 1 515 ha, commune d'Ille-et-Vilaine dans le canton de Saint-Aubin-d'Aubigné, à 8 km NO du chef-lieu; gare, caanal d'Ille et Rance, grosse entreprise de matériaux (granits Pelé, 200 sal.), installations électriques Vézie (25 sal.). Le nombre d'habitants s'est accru de 400 (un quart) entre 1999 et 2008.