Canton de Virieu

Virieu

960 hab. (Viriaquois), 1 138 ha dont 322 de bois, chef-lieu de canton du département de l'Isère dans l'arrondissement de La Tour-du-Pin, 10 km au sud de celle-ci dans la haute vallée de la Bourbre; maison de convalescence. Le village est dominé par le château, en place depuis le 12e s. et refait aux 16e et 19e s., et où Lamartine fit plusieurs séjours. La commune a eu un maximum de 1 300 hab. en 1841 et s'est ensuite lentement dépeuplée; le minimum a été atteint en 1962 avec 720 hab.; la population a légèrement augmenté ensuite, et gagné 30 hab. de 1999 à 2006. Elle est le siège de la communauté de communes de Virieu sur Bourbre, qui réunit 6 communes et 2 600 hab.

Le canton a 8 800 hab., 14 communes, 11 354 ha dont 2 038 de bois; il est accidenté par les reliefs des Terres Froides et inclut la moitié sud-occidentale du lac de Paladru. Panissage (360 Panissageois, 488 ha) est un village de butte face à Virieu, disposant dans la vallée de la Bourbre d'une zone d'activités avec une gare sur la ligne de Grenoble à Lyon; fabrique de semelles de chaussures Reltex (60 sal.), matériel de levage Chapel (40 sal.); boissons Bigallet (35 sal.) et fromagerie du Domessin (50). À Doissin (620 Doissinois, 845 ha), 4 km au NO à 450 m, tissage de soieries Sfate et Combier (55 sal.). Montrevel (350 Morvelots, 937 ha dont 236 de bois) est le village le plus occidental du canton, frôlé par l'autoroute A 48; la butte couverte par le bois Paccard y dépasse 700 m.

Tout au nord du canton, Le Passage (650 Passageois, 668 ha), 7 km NE de Virieu à 471 m, se distingue par son château classé du 18e s.; la commune a gagné 80 hab. de 1999 à 2005. Saint-Ondras (510 Ondrasiens, 815 ha), 7 km au NE de Virieu, fait face au Pin de l'autre côté de la Bourbre; sa population s'est accrue de 70 hab. entre 1999 et 2007; menuiserie et charpentes du Dauphiné (35 sal.).

Le Pin (1 000 Pinois, 960 ha dont 197 de bois) est à 5 km SSE de Virieu, de l'autre côté d'une forte colline montant à 771 m. La commune touche à l'est au lac de Paladru et cache au sud-ouest l'ancienne abbaye des chartreux de la Sylve-Bénite; l'atelier de mécanique Actis (50 sal.) confectionne notamment des kiosques à journaux; fromagerie de Domessin (50 sal.). La commune a gagné 180 hab. de 1999 à 2004 (+19%).

Charavines (1 400 Charavinois, 752 ha dont 234 de bois) est juste à la sortie du lac de Paladru, à 510 m, au bord de son exutoire la Fure; une longue queue de la commune accompagne le cours de la Fure vers le SE, entre Apprieu et Chirens. Le village est le siège d'une maison de Pays et du musée archéologique du lac de Paladru, en partie consacré au village de Colletière, fondé vers l'an mil et abandonné à la suite d'une nette montée des eaux du lac au 11e s. Il est aussi le site de l'entreprise Charvet, qui fabrique fours et cuisinières pour collectivités (140 sal.), et d'une papeterie Arjo Wiggins de 65 salariés. La population communale s'est accrue de 270 hab. de 1999 à 2006 (+19%). Charavines et Paladru forment une «station verte de vacances».