Cantons de Saint-Martin-d'Hères

Saint-Martin-d'Hères

35 900 hab. (Martinérois), 926 ha, chef-lieu de canton du département de l'Isère dans l'arrondissement de Grenoble, juste à l'est de Grenoble. La commune est partagée en 2 cantons, et son territoire est presque entièrement construit. Saint-Martin-d'Hères avait moins de 2 000 hab. au début du 20e s., et n'a cessé de se peupler jusqu'en 1975: 5 000 hab. en 1933, 15 000 en 1963, 38 000 en 1975; sa population s'est ensuite un peu tassée. Son territoire est traversé par la rocade sud de Grenoble (deux accès) et bordé au nord par la rive gauche de l'Isère. Toute la partie septentrionale est occupée par le domaine universitaire dit de Saint-Martin-d'Hères, mais qui déborde assez largement sur la commune voisine de Gières. Le grand ensemble de la Renaudie, au sud-est en bordure de l'autoroute, est classé en «zone urbaine sensible».

Le campus accueille quelque 60 000 étudiants. Toutes les facultés y sont présentes, sauf celles de la santé qui sont à La Tronche avec l'hôpital. Plusieurs instituts supérieurs les accompagnent: ENSI (École nationale supérieure d'ingénieurs), ENSPG (École nationale supérieure de physique de Grenoble) et ENSIEG (École nationale supérieure d'ingénieurs électriciens de Grenoble, devenue d'énergie et de traitement de l'information sans changer de sigle), ENSHMG (École nationale supérieure d'hydraulique et de mécanique de Grenoble), l'ENSEEG (École nationale supérieure d'électrochimie et d'électrométallurgie); plus l'IUT, l'Institut des sciences et techniques de Grenoble, l'École supérieure des affaires, l'Institut d'Études politiques, l'Institut national de programmation de Grenoble, un IUP de Génie mécanique et de productique, le Cemagref, le Centre technique du papier et de la cellulose et l'École française de papeterie et des industries graphiques, et le campus privé de Bissy (mécanique); quatre résidences universitaires, nombreuses installations sportives.

Ce domaine est flanqué au sud par les zones d'activité des Glairons et du Champ Roman. Le centre administratif et marchand de la commune a été refait au cours des années 1980. Saint-Martin-d'Hères est dotée de trois collèges et deux lycées publics dont un professionnel. Elle abrite une grosse clinique (Belledonne, 570 sal.). Les plus nombreux établissements sont du domaine tertiaire et de taille assez modérée: bureaux du groupe Total (150 sal.), informatique Alma (70 sal.), Amaris (25 sal.), assurances GMF (30 sal.); distributions publicitaires de La Poste (Mediapost, 170 sal.) et journaux Defitech (40 sal., au Crédit Agricole). Saint-Martin-d'Hères a vu s'équiper un centre commercial Géant Casino (280 sal.) avec magasins Castorama (130 sal.), La Boîte à Outils (50 sal.), Darty (45 sal.). De nombreux négoces y ont pris place: matériaux Samse (100 sal.), distribution du groupe Fenwick-Linde (85 sal.), distribution pharmaceutique Alliance Santé (35 sal.), matériel de secours Desautel (30 sal.), quincailleries Jallut (30 sal.) et Quincaillerie Moderne (30 sal.).

Le bâtiment et les services associés sont assez largement représentés: maçonnerie Sder (65 sal.), Sogrebat (55 sal.), plomberie Sogics (50 sal.), couverture-étanchéité Mistral (45 sal.), paillasses et équipements de laboratoires Gizzi (40 sal.), finitions de bâtiment Marillat (35 sal.), Iterm (30 sal.); ascenseurs Thyssen (35 sal.), distribution de chaleur Elyo (50 sal.), nettoyage Eden (160 sal.), Espaces verts du Dauphiné (45 sal.); travaux publics Eiffage (100 sal.). La commune accueille les transports de voyageurs départementaux Sam VFD (260 sal.) et de grands garages. L'industrie est présente, mais limitée: échangeurs de graphite SGL Carbon Technic (135 sal.), à un groupe allemand; métallerie Précitechnique (55 sal., groupe PTH), découpage Eitarc (30 sal.), traitement de surfaces Fac Nickasil (Marquet, 25 sal.).