Canton de Chazelles-sur-Lyon

Chazelles-sur-Lyon

4 900 hab. (Chazellois), 2 091 ha dont 224 de bois, chef-lieu de canton du département de la Loire dans l'arrondissement de Montbrison, 29 km à l'est de celle-ci et 32 km au nord de Saint-Étienne, à 630 m aux sources de l'Anzieux. La ville a dû un temps sa renommée et son activité à la fabrication des chapeaux de feutre, occupant jusqu'à 2 000 travailleurs et une trentaine de fabriques; elle le commémore dans son musée du chapeau. Mais c'est une fabrique de bougies pour automobiles (Beru Tda, 360 sal., allemand) qui assure à présent le plus gros de l'emploi. Le reste est menu et fort varié: moteurs électriques Samov (30 sal.), verrerie OIM (bouteilles, 25 sal.), traitement de surfaces Eches (20 sal.), tissage de soieries Chambutaires (20 sal.), salaisons de la Brèche (20 sal.); travaux publics Lacassagne (45 sal.), maçonnerie Brosse (40 sal.).

Chazelles est aussi une ville de marchés, sur les collines des monts du Lyonnais mais un peu à l'écart de la voie principale (N 89), et une «station verte de vacances». Elle offre la tour hexagonale d'une ancienne commanderie de chevaliers de Saint-Jean; un hôpital local (8 lits médicaux, 120 en tout), un collège public et un collège-lycée privé. La population communale avait atteint 6 000 hab. en 1881 et s'est à peu près tenue à ce niveau jusque vers 1954, puis a lentement diminué; mais elle a gagné 270 hab. de 1999 à 2007, dépassant ainsi les 5 000 hab. (sdc). Chazelles est le siège de la communauté de communes du Forez en Lyonnais, qui correspond exactement au canton.

Le canton a 9 400 hab., 10 communes, 9 367 ha dont 1 237 de bois; il est limitrophe du département du Rhône et son relief est accidenté. Il est traversé au sud par la vallée encaissée de la Coise qui descend vers la Loire. Au nord, la N 89 le traverse à la faveur d'une vallée de faille, qui est drainée vers la Loire par l'Anzieux, et vers la Saône par la Brévenne, dont la source est à peine à 12 km de la Loire. Le petit village de Viricelles (340 Viriciauds, 200 ha), 2 km au nord de Chazelles à 570 m, en progrès depuis 1975 (200 hab.) contemple cette divergence, dont le col est à peine marqué.

Chevrières (860 Chevrotins, 1 454 ha), 8 km SSE du chef-lieu à 634 m, a un château du 16e et une église de même époque; sa population a culminé en 1876 à 1 500 hab. et a diminué jusqu'en 1975 puis s'est stabilisée. Dans l'angle SO du canton à 11 km SSO de Chazelles et 4 km à l'est de Saint-Galmier, Saint-Médard-en-Forez (810 San-Miardères, 1 039 ha dont 300 de bois, à 554 m) se présente comme un joli village fleuri, avec une église romane et un château du 13e s.; il a eu 820 hab. en 1846, 390 seulement en 1962, et sa population augmente depuis; elle a gagné une cinquantaine d'habitants de 1999 à 2004. La mention «en Forez» est de 1936.