Canton de Néronde

Néronde

500 hab. (Nérondois), 857 ha, chef-lieu de canton du département de la Loire dans l'arrondissement de Roanne, 35 km au SE de la ville sur le plateau à 460 m. C'est un chef-lieu bien déchu, qui avait plus de 1 400 hab. dans les années 1880 et a décliné lentement depuis, du moins jusqu'en 1999; il conserve toutefois un lycée professionnel public.

Le canton a 8 100 hab., 10 communes, 13 194 ha dont 2 086 de bois; il est limitrophe du département du Rhône, et s'arrête à l'ouest à la rive droite de la Loire. Violay (1 400 Violaysiens, 2 707 ha dont 800 de bois), 11 km au SO de Tarare aux sources du Gand, est la commune la plus orientale et la plus haute: le relief monte à 999 m au signal de Boussuivre selon l'IGN, 1 004 selon les agences touristiques, où se dresse la tour Matagrin, signal édifié au 19e s. et portant l'altitude de la table d'orientation à 1 016 m; c'est là le point culminant des monts du Lyonnais. Violay a eu plus de 2 000 hab. au 19e s., mais sa population a baissé de 1886 à 1962; elle se maintient tout juste depuis. Le village a conservé quelques ateliers, et surtout le tissage de soie Linder, qui fait des rideaux et tissus d'ameublement (130 sal.) et s'accompagne de deux autres ateliers dans des communes voisines (en tout 280 sal.); charcuterie et salaisons Rochebillard et Blein (100 sal.), transports Valois (35 sal.).

Bussières (1 300 Bussiérois, 1 676 ha dont 350 de bois), 3 km à l'est de Néronde à 588 m, a un atelier des voilages Linder (80 sal.) et un tissage qui travaille pour la firme de luxe Hermes (Bucol, 40 sal.); la population du village diminuait régulièrement depuis le début du 20e s., où elle dépassait 2 200 hab.; elle a toutefois repris 160 hab. de 1999 à 2007. Saint-Marcel-de-Félines (710 Félinois, 2 243 ha dont 281 de bois), 6 km au NO de Néronde à 490 m, est connue pour son château du 13e et du 16e s., sur le site d'un ancien oppidum; atelier Linder de tissus pour chemises (70 sal.). La commune avait 1 600 hab. dans les années 1870, 600 en 1975. À l'angle SO du canton, Balbigny en est la ville la plus peuplée, et la seule en nette croissance.


Balbigny

2 700 hab. (Balbignois), 1 698 ha, commune du département de la Loire dans le canton de Néronde, 5 km au SO du chef-lieu et 10 km NNO de Feurs. Sa population augmentait régulièrement depuis 1946, une exception dans son canton; elle a cependant perdu une trentaine d'habitants de 1999 à 2004. Balbigny est dans la plaine sur la rive droite de la Loire, desservie par la voie ferrée et la N 82, à 8 km d'un accès autoroutier. Elle a un collège public, une maison de retraite (Orpea, 40 sal.) et deux usines: la fromagerie du Pont de la Pierre (80 sal.) du groupe Triballat, la fabrique de semi-remorques pour camions SEG (100 sal.); et quelques ateliers dont le principal est la menuiserie industrielle GPF (45 sal.); supermarché Champion (20 sal.), logistique Duarig (70 sal.). La communauté de communes de Balbigny groupe 13 communes et 9 700 hab., soit un peu plus que le canton de Néronde, chef-lieu inclus.