Canton de Pradelles

Pradelles

650 hab., 1 748 ha dont 500 de bois, chef-lieu de canton du département de la Haute-Loire dans l'arrondissement du Puy, 34 km au sud de la préfecture, 7 km au NNE de Langogne, à 1 160 m. Pradelles est classé dans les «plus beaux villages de France» et les «stations vertes de vacances». Situé au croisement des N 88 et 102, le village bénéficie de la proximité du grand lac de Naussac en Lozère; sports d'hiver, musée du cheval de trait et de l'âne, source thermale; deux institutions pour enfants. La commune a eu plus de 2 000 hab. en 1881 et sa population diminue depuis.

Le canton a 2 800 hab., 11 communes, 20 561 ha dont 3 391 de bois; limitrophe des départements de la Lozère et de l'Ardèche, il s'avance en pointe vers le sud, où l'altitude dépasse 1 300 m, et où s'excentre le chef-lieu; le village de Pradelles, comme le canton, sont les plus méridionaux du département. Le territoire cantonal s'étend sur la partie sud du plateau volcanique du Devès, où l'on cultive la lentille verte, et s'orne de quelques «gardes» (sommets volcaniques), grottes, gorges et orgues. Il est traversé du nord au sud par la N 88. Sa limite occidentale suit la profonde vallée de l'Allier, que domine le village de Saint-Haon (370 hab., 3 757 ha dont 439 de bois), à 980 m.

Sa limite orientale longe les gorges de la Loire à Arlempdes (140 hab., 1 374 ha), petit village fort, perché à 840 m, qui fait partie des «plus beaux villages de France», avec les ruines de son château fort dans un site superbe. Un barrage de régulation des crues de la Loire devait être édifié aux environs; il a été abandonné à la suite de manifestations hostiles. La commune la plus peuplée est Landos (910 hab., 3 651 ha), à 1 120 m, 9 km au NNO de Pradelles, qui s'est agrandie en 1965 de La Sauvetat, village voisin à l'est sur la N 88; la butte du mont Burel y monte à 1 226 m; le collège public du canton est à Landos, dont la population diminue: elle était de 1 200 hab. en 1968 — et 1 600 en 1906, sans La Sauvetat.