Canton de Nort-sur-Erdre

Nort-sur-Erdre

7 800 hab. (Nortais), 6 656 ha, chef-lieu de canton de Loire-Atlantique dans l’arrondissement de Châteaubriant, 30 km au nord de Nantes. Le bourg tient une position de carrefour au fond de l’estuaire de l’Erdre; il est doté d’un collège public et un privé. Un peu au sud, le canal de Nantes à Brest sort de l’Erdre; la commune a deux ports de plaisance, le parc de Port-Mulan et un hippodrome avec courses, un magasin Hyper-U (100 sal.), un Intermarché (45 sal.).

Nort a quelques ateliers, comme la carrosserie SEG (95 sal.), les constructions navales Merre (40 sal.), les jeux Moulin Roty (30 sal.), la fabrique de bâches (Bretagne-Bâches, 25 sal.); transports Vaché (30 sal.), réseaux électriques Eiffage (35 sal.), nettoyage urbain Tribord (25 sal.); mais elle a perdu sa principale usine, la fabrique de remorques Blond-Baudouin, dans le naufrage du groupe General Trailers.

Nort avait déjà 5 600 hab. en 1846; elle est devenue «sur Erdre» en 1899 et avait alors conservé le même niveau (5 400 hab.); sa population est descendue à 4 200 hab. en 1936 et jusqu’en 1965, puis a augmenté modérément, avant de s'accroître de 1 700 hab. entre 1999 et 2009 (+28%). Autour de Nort-sur-Erdre a été formée la communauté de communes d’Erdre et Gesvres, qui groupe 12 communes et 51 600 hab. mais dont le siège est à Grandchamps-des-Fontaines.

Le canton a 25 500 hab. (19 000 en 1999), 6 communes, 24 822 ha et appartient à l'espace périurbain septentrional de Nantes: toutes ses communes, Héric, Les Touches, Petit-Mars, Saint-Mars-du Désert et même désormais Casson, dépassent les 2 000 hab. (v. ces noms).


Casson

2 100 hab. (Cassonnais), 1 615 ha, commune de Loire-Atlantique dans le canton de Nort-sur-Erdre, 8 km au SO du chef-lieu. Elle s'orne du grand château du Plessis (fin 18e s.-début du 19e). Elle n'avait que 600 hab. en 1975 et a entamé une croissance spectaculaire aux franges de l'agglomération nantaise. Elle a gagné 750 hab. de 1999 à 2009, soit +56%! De ce fait elle a dépassé les 2 000 habitants, mais elle ne fait pas partie de la Communauté urbaine de Nantes.


Héric

5 200 hab. (Héricois), 7 393 ha dont 230 de bois, commune de la Loire-Atlantique dans le canton de Nort-sur-Erdre, 12 km OSO de Nort sur la route de Nantes à Rennes. La commune est bordée au nord par le canal de Nantes à Brest. Elle a un atelier de constructions métalliques modulaires Solfab (60 sal.), un éditeur de presse (Cila, 20 sal.), quelques petites entreprises de bâtiment et de travaux publics dont la peinture L. Bougo (25 sal.); un Super-U (60 sal.), des magasins de bricolage (PLB, 20 al.) et de surgelés (Eismann, 20 sal.), un négoce de roulettes pour l'industrie (Wicke, 20 sal.). Sa population est passée de 4 600 hab. en 1861 à 2 500 dans les années 1970, et augmente depuis. Elle a gagné 1 200 hab. de 1999 à 2009 (+30%).


Petit-Mars

3 490 hab. (Marsiens), 2 597 ha, commune de la Loire-Atlantique dans le canton de Nort-sur-Erdre, 6 km au SE de Nort. Son finage comporte à l’ouest les marais de rive gauche de l’Erdre, où se tenait l’ancien bourg (Vieux-Bourg); des restes d’arènes et théâtre romains ont été trouvés sur le site de fouilles de Coussol. La commune avait 1 050 hab. en 1954 et sa population croît depuis sous la pression nantaise; elle a gagné près de 1 000 hab. de 199 à 2009 (+40%).


Saint-Mars-du-Désert

4 070 hab. (Marsiens), 3 046 ha, commune de la Loire-Atlantique dans le canton de Nort-sur-Erdre, 17 km au NE de Nantes. Les grands marais de rive gauche de l’Erdre s’étendent à l’ouest du finage; La Florentaise en extrait de la tourbe (70 sal.); pépinières du Val d’Erdre (30 sal.). La commune avait 1 500 hab. en 1950 et croit depuis. Elle a gagné 610 hab. de 1999 à 2009.


Touches (Les)

2 260 hab. (Touchois), 3 515 ha, commune de Loire-Atlantique dans le canton de Nort-sur-Erdre, 5 km à l’est de Nort sur la route d’Ancenis; quelques vignes, un atelier de la firme de vérins SAH Leduc de Ligné (25 sal.), un négoce de matériel agricole (Sicadima, 70 sal.). Sa population est passée de 2 100 hab. au milieu du 19e siècle à 1 300 en 1963 et augmente depuis (+270 hab. de 1999 à 2009).