Canton de Montargis

Montargis

16 800 hab. (Montargois) dont 900 à part, 446 ha, sous-préfecture du Loiret, sur la rive gauche du Loing. La commune est peu étendue, mais Montargis est entouré par toute une série de banlieues peuplées, d'où émergent Amilly, Villemandeur et Châlette-sur-Loing. Les bras du Loing ont donné un certain style à la «Venise du Gâtinais» et à ses ponts; la ville est fleurie (trois fleurs) et le centre-ville a conservé des maisons à colombage, et un château des 12e et 15e s. fortement transformé au 16e quand il fut résidence royale, et refait au 19e. La ville propose plusieurs musées: de la Pailleterie, du Gâtinais, des Tanneurs, Girodet, écomusée de l'apiculture. C'est à Montargis que furent inventées les pralines.

La ville est surtout un centre de services et de commerces, avec deux collèges publics et un collège privé, un lycée public et un lycée privé, un lycée professionnel public, un institut médico-éducatif de 100 places (Papillons Blancs), un centre d'aide par le travail et plusieurs maisons de retraite dont les Rives du Puiseaux (50 sal.). Une ancienne manufacture royale de papeterie a reçu en 1853 la première usine Hutchinson, fondée par un Britannique parti aux États-Unis; la firme a son centre de recherches à Châlette et une usine à Amilly. Les principaux employeurs sont les éditins de la Montargeoise (25 sal.), la banque de la Société Générale (60 sal.), la BNP (25 sal.), le Crédit Lyonnais (20 sal.), la Caisse d'Épargne (20 sal.), le gardiennage ASC (280 sal.), la gestion de logements Hamoval (100 sal.), le travail temporaire Adia (85 sal.), l'aide à domicile APA 45 (45 sal.) et Assistvie (30 sal.); EDF (ERD, 40 sal.), réseaux électriques Ineo (85 sal.), carrelage SC (20 sal.), jardinerie Soleil Vert (70 sal.) et magasins Super U (70 sal.) et Bricorama (50 sal.), négoce de matériel antifeu (Moreau, 35 sal.); Hôtel de la Poste (25 sal.) et restaurant Serare (Courtepaille, 20 sal.), transports Darbier (40 sal.), Erdi (20 sal.).

Montargis a une clinique (110 sal., 60 lits) et des bureaux d'EdF, la compagnie affichant ici 1 100 salariés; le lycée agricole public de Montargis est à Amilly, ainsi que le centre hospitalier public. Le maire est Jean-Pierre Door, UMP, cardiologue, également député. La commune a eu 7 500 hab. en 1850, 12 500 en 1900 et sa population a culminé à 18 400 hab. en 1975 puis s'est abaissée jusqu'à 15 000 (sdc en 1999 (16 400 au total); elle augmente depuis. Montargis est à la tête d'une communauté d'agglomération Montargoise et des Rives du Loing qui réunit 10 communes et atteint 55 600 hab. L'unité urbaine Insee est donnée pour 53 600 hab., l'aire urbaine pour 66 300 hab. (111e en France). L'arrondissement a 167 500 hab. (158 400 en 1999), 12 cantons, 126 communes, 263 133 ha. Le canton correspond à la commune. L'aire urbaine est donnée pour 66 000 hab.