Canton de Saint-Jean-le-Blanc

Saint-Jean-le-Blanc

8 600 hab. (Albijohaniciens) dont 170 à part, 766 ha, chef-lieu de canton du Loiret dans l’arrondissement d’Orléans, face à Orléans sur la rive gauche de la Loire. C’est une banlieue surtout résidentielle et fleurie (trois fleurs). Elle a un collège public, une maison de retraite (30 sal.), une base de loisirs de l’île Charlemagne à partir d’un étang de gravière, ainsi que des commerces et quelques ateliers; tuilerie du groupe Lafarge (75 sal.), bétons Monier (80 sal.), marquage de textiles Brodelec (30 sal.), pépinières Travers (40 sal.), travaux publics et espaces verts Gabriel (50 sal.), isolation Promag (35 sal.); parc des expositions au sud, Intermarché (35 sal.), négoce alimentaire Bermafra (35 sal.), traiteur D & S (25 sal.), gardiennage Magistrale (30 sal.), assainissement Savac (25 sal.). La commune a eu 1 000 hab. en 1862, 2 000 en 1931 et a poursuivi après 1950 une croissance accélérée jusqu’en 1999; mais elle a perdu des habitants depuis. Le canton a 18 700 hab. (19 000 en 1999), 3 communes et 6 900 ha dont 1 326 de bois; les deux autres communes sont Saint-Cyr-en-Val et Saint-Denis-en-Val.


Saint-Cyr-en-Val

3 300 hab. (Saint-Cyriens), 4 423 ha dont 1 205 de bois, commune du Loiret dans le canton de Saint-Jean-le-Blanc, 10 km au SSE d'Orléans. Étendue, bien qu'elle ait perdu le domaine de la Source au profit l'Orléans, elle a conservé une active agriculture dans le val de Loire (serres), tandis que la partie méridionale, boisée et déjà enfoncée en Sologne, a commencé à accueillir des lotissements et une zone industrielle. Le village ancien est sur le rebord de la terrasse au pied duquel coule la Dhuy; le château de Cormes (16e s.) est plus au sud dans les bois de Sologne. La commune est très fleurie (quatre fleurs) et abrite un camp naturiste. Une gare et la zone industrielle de la Saussaye jouxtent Orléans-la Source.La commune possède une petite enclave de l’autre côté d’Orléans-la-Source, autour du château des Quatre Vents.

Si la fabrique de télécartes Axalto (Gemalto, 500 sal.) a disparu en 2008, l'éventail de productions reste large. Les activités juxtaposent des fabriques de papiers sanitaires Hygiene Products (groupe Procter & Gamble, 150 sal.), de films plastiques Semoflex (La Maison Pilote, 50 sal.) et emballages Valembal (25 sal.), de moteurs électriques Guinault (70 sal.), de matériel de mines (Klac, 25 sal.); pansements Tetra-Médical (85 sal.), produits en polymères Formix (50 sal.), matériel pour signalisation d’autoroutes SMA (50 sal.), menuiserie Travaux sur Mesures (40 sal.); conditionnement de cosmétiques (Cosmetic Collections, 95 sal.); découpe de volailles pour restauration rapide du groupe Cargill (260 sal.).

Dans les services et commerces divers, négoces d'électroménager NES (120 sal.), de produits chimiques Brenntag (50 sal.) et Caahmro (40 sal.), de pharmacie Movianto (50 sal.), de matériel agricole Centradis (35 sal.); entreprises de bâtiment JLC45 (100 sal.) et Thévenin (100 sal.), Restauration Orléanaise Construction (50 sal.) et Asseline (25 sal.); travaux publics Colas (120 sal.) et Eurovia (180 sal.), transports et entreposage FM Logistic (120 sal.), Geodis (35 sal.) et Frigorifiques de l'Orléanais (25 sal.); nettoyage ISS (25 sal.); horticulture Plandor (50 sal.) et des Trois Chênes (25 sal.).


Saint-Denis-en-Val

7 400 hab. (Dionysiens), 1 711 ha, commune du Loiret dans le canton de Saint-Jean-le-Blanc, à l'est du chef-lieu. Son territoire borde la Loire au sud et contient de vastes installations de serres, et des étangs de gravières, en amont d'Orléans; ruines du château de l'Isle en bord de Loire (16e s.); châteaux Lumina et Melleray (19e s.). Parmi les activités se distinguent les transports Moreau (25 sal.), ascenseurs Otis (35 sal.), pépinières Dupont (25 sal.); Carrefour Market (20 sal.), négoce de matériaux VM (30 sal.), nettoyage Limpa (300 sal.) et Val de France Propreté (40 sal.), travaux publics Augis (45 sal.); maison de retraite. La commune avait 1 200 hab. en 1954, 3 500 en 1975 et a crû à bon rythme jusqu’en 1999.