Canton de Montcuq

Montcuq

1 350 hab. (Montcuquois), 3 222 ha dont 581 de bois, chef-lieu de canton du département du Lot dans l'arrondissement de Cahors, 28 km au SO de la préfecture. Le nom désigne doublement une hauteur (mont et cuc). Le village, perché au sommet d'une butte, a conservé un aspect médiéval et un donjon du 12e s. Il domine la vallée du Petit Barguelonne et passe pour être la capitale du Quercy Blanc et une «station verte de vacances» avec festival de musique, collège public, plan d'eau lacustre de Saint-Sernin avec base de loisirs.

À 4 km au nord dans la commune, la grotte de Roland s'orne d'un lac souterrain. Montcuq produit du chasselas et ses relations l'orientent vers Moissac et Valence-d'Agen; nouveaux bureaux de la société Saur (adduction d'eau, 85 sal.). La commune, qui a réuni une demi-douzaine de paroisses dès la Révolution, a culminé à 2 360 hab. en 1851 et sa population s'était abaissée à 1 070 en 1982; elle a un peu repris récemment, mais n'a augmenté que d'une vingtaine d'habitants entre 1999 et 2009; deux petits hôtels, un camping.

Le canton a 3 900 hab., 16 communes, 22 230 ha dont 3 742 de bois et coïncide avec la communauté de communes du canton de Montcuq; sur 1 000 travailleurs, 540 sont dans le tertiaire et 360 dans l'agriculture. Limitrophe du Tarn-et-Garonne, il touche à l'ouest au Lot-et-Garonne. Il est accidenté par plusieurs vallées parallèles NE-SO, annonçant les serres de l'Agenais, dont celles de la Séoune, de la Petite Barguelonne et du Lendon. Une distillerie de lavande fonctionne à Belmontet (150 hab., 1 212 ha dont 261 de bois), 6 km au NO de Montcuq.

Saint-Pantaléon (240 hab., 1 937 ha dont 255 de bois), 6 km au NE de Montcuq sur la route de Cahors, a un gros clocher-donjon rectangulaire et un petit village de vacances. Bagat-en-Quercy (200 hab., 1 663 ha dont 362 de bois), juste à l'ouest, cultive 104 ha de vignes et Fargues (170 hab., 1 479 ha dont 215 de bois), 10 km au nord de Montcuq, 96 ha.