Canton de Payrac

Payrac

690 hab. (Payracois), 1 950 ha dont 753 de bois, chef-lieu de canton du département du Lot dans l’arrondissement de Gourdon, 14 km au NE de Gourdon sur la N 20; c’est un petit village-centre en pays dépeuplé, qui propose un musée vivant de la meunerie; il est bien déchu depuis les 1 900 hab. de 1836, mais a un peu repris depuis les 450 hab. de 1982, et gagné 100 hab. de 1999 à 2009. La commune a un hôtel de 50 chambres, trois campings (230 places) dont un de luxe (125 places) et plus de 200 résidences secondaires. Elle fait partie de la communauté de communes de Haute-Bouriane, qui réunit 12 communes (4 400 hab., 17 900 ha) et dont le siège est au Vigan.

Le canton a 2 600 hab. (2 200 en 1999), 9 communes, 13 001 ha dont 5 850 de bois; il est limitrophe du département de la Dordogne mais n’atteint la rivière que tout au nord. L’autoroute A 20 utilise à l’est la vallée sèche de la combe de la Dame, tandis que la voie ferrée emprunte à l’ouest le profond vallon de la Fenolle, qui l’amène à effleurer le département voisin.

Lamothe-Fénelon (350 Lamothois, 1 399 ha dont 520 de bois), 7 km NO de Payrac et 11 km au SO de Souillac, y fut le lieu de naissance de François Fénelon (1651) mais rien ne reste de l’ancien château de Fénelon; la commune se nommait à l'origine Lamothe-Massaut et a reçu son nouveau nom en 1801; un camping.

Calès (170 Calésiens, 3 423 ha dont 1 848 de bois), 7 km à l’est de Payrac, est une commune du causse qui domine les gorges de l’Ouysse en aval de Rocamadour; elle offre un moulin restauré du 14e s., et les deux grands gouffres de Saint-Sauveur et de Cabouy; deux hôtels.