Canton de Gavray

Gavray

1 400 hab. (Gavrayens), 2 060 ha, chef-lieu de canton du département de la Manche dans l’arrondissement de Coutances, 19 km au sud de celle-ci dans la vallée de la Sienne, en site de confluence. Elle a des marchés, un collège public; négoce agricole Agrileader (35 sal.) et fournitures pour jardins JSF (20 sal.); une éolienne de 2 MW (2005). La commune s’est agrandie en 1972 en fusionnant avec Le Mesnil-Bonant et Le Mesnil-Hue au sud-est, qui ne lui ont guère apporté qu’une centaine d’habitants chacune; la population a un peu augmenté ensuite, mais elle s'est réduite de 110 hab. entre 1999 et 2008 depuis. La communauté de communes du canton de Gavray correspond au canton et siège au chef-lieu.

Le canton a 5 200 hab., 13 communes, 14 428 ha dont 750 de bois; il est traversé par la vallée de la Sienne d’est en ouest. Hambye (1 200 Hambyens, 2 957 ha), 8 km ENE de Gavray sur la D 13, cache dans la vallée de la Sienne d’imposants restes en partie rénovés d’une ancienne abbaye bénédictine, avec hébergement et expositions; négoce de matériaux (Torchio, 25 sal.). Hambye est un exemple de la forte dépopulation des campagnes du Bocage: 3 800 hab. en 1806, 2 000 vers 1900, 1 600 en 1965; mais, pour la première fois depuis deux siècles, le mouvement semble suspendu: la commune aurait même gagné 60 hab. entre 1999 et 2008.

Au sud d'Hambye, Sourdeval-les-Bois (170 hab., 586 ha dont 150 de bois), 7 km à l'est de Gavray, accueille la menuiserie Chauvet (20 sal.) et une éolienne de 2 MW. Montaigu-les-Bois (240 Montaiguais, 667 ha), juste au sud, à 6 km ESE de Gavray, a deux églises inscrites, dont à l'est celle de l'Orberaye (12e-13e s.), commune absorbée dans les années 1790. À Ver (380 Vérotins, 1 327 ha), 3 km OSO de Gavray, sont établis les transports Loc'Froid (Lerosey, 40 sal.); la commune a gagné 80 hab. de 1999 à 2008.