Canton de Saint-James

Saint-James

2 780 hab. (Saint-Jamais), 1 796 ha, chef-lieu de canton du département de la Manche dans l’arrondissement d’Avranches, 20 km au sud de celle-ci dans la vallée du Beuvron, affluent de la Sélune. C’est un bourg actif, avec des maisons anciennes et des remparts du 15e s., de nombreux commerces, des collèges public et privé, un hôpital local (15 lits), un centre d’aide par le travail; un grand cimetière militaire américain. La commune a eu 3 300 hab. en 1886, 2 300 dans les années 1930, puis sa population a augmenté à nouveau jusqu’en 1990.

Le bourg est connu par les Tricots Saint-James, qui fabriquent des pulls marins depuis les années 1850; la société a été reprise en 1987 par ses salariés et emploie 340 personnes dont 280 à Saint-James. Electropoli, spécialiste de traitements de surface, a un atelier, descendu de 85 à 25 emplois; entreprise de bâtiment Leblois (45 sal.); supermarché U (70 sal.), négoce de matériel agricole Marquer (Copra, 25 sal.). La ville est le siège de la communauté de communes du canton de Saint-James, qui correspond exactement au canton.

Le canton a 6 900 hab., 12 communes, 14 488 ha dont 706 de bois; limitrophe de l’Ille-et-Vilaine, il est traversé par l’autoroute des estuaires et bordé, au NE, par la vallée de la Sélune (barrage de Vézins). Saint-Aubin-de-Terregatte (720 Saint-Aubinais, 2 096 ha), entre Sélune et Beubron, occupe le NE du canton; manoir de Dougeru (16e s.), magasin et station Argedis (50 sal.) sur l’aire de services d’autoroute A 84. La commune a eu 2 000 hab. au début du 19e s., 1 000 encore en 1954, et a décliné jusqu’en 1999; mais elle a gagné 140 hab. de 1999 à 2008.