Canton de Fayl-Billot

Fayl-Billot

1 570 hab. (Fayl-Billotins), dont 250 à part, 4 290 ha dont 1 392 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Marne dans l'arrondissement de Langres, à 26 km au SE de celle-ci sur la N 19 vers Vesoul. Elle se nomma Fay-Billot jusqu'en 1948, date à laquelle elle ajouta un l à son nom, qui vient du hêtre; puis elle s'est appelée Fayl-la-Forêt en fusionnant avec Broncourt et Charmoy en 1972; enfin elle est redevenue Fayl-Billot en 1999. Elle a eu plus de 2 000 hab. pendant tout le 19e siècle et jusqu'en 1911, puis 1 400 en 1968; la fusion l'avait remontée à 1 750 hab. en 1975, mais le nombre de ses habitants s’abaissait depuis. Sa population totale a perdu une centaine d'habitants de 1999 à 2008, tandis que, cependant, sa population municipale en gagnait 30.

Fayl-Billot est un chef-lieu de la vannerie, avec une école nationale et un musée et de nombreux artisans, unis sous la marque Champavanne. La commune héberge un collège public, un lycée professionnel agricole et horticole et une maison de retraite publique. Elle est le siège de la communauté de communes du pays Vannier (13 communes, 3 300 hab.).

Le canton a 4 500 hab. (comme en 1999), 18 communes et 23 903 ha dont 9 193 de bois; il est limitrophe de la Haute-Saône, de relief accidenté et drainé vers le SO par le Salon, affluent de la Saône. À l’extrême nord du canton, 15 km ESE de Langres, Chaudenay (310 Caldenacutiens, 460 ha) a une bifurcation ferroviaire et un tunnel vers Chalindrey, sortant à Torcenay (530 hab., 849 ha dont 200 de bois) qui est comme une banlieue de Chalindrey.

La partie occidentale du canton est boisée et offre un escarpement de rebord de plateau à Champsevraine (880 hab., 4 077 ha dont 2 311 de bois), commune créée en 1972 par la fusion de Bussières-lès-Belmont et de Corgirnon, qui a perdu 50 hab. entre 1999 et 2008; à Bussières, les artisans vanniers tiennent boutique; à Corgirnon, qui est à 8 km au NNO de Bussières, le parc du château est équipé d’un train miniature à vapeur sur une voie de 400 m.

Au sud du canton se manifestent des formes de karst: perte du Vannon à Tornay (45 hab., 730 ha dont 386 de bois, 11 km au sud de Fayl), grotte et perte de la Rigotte à Farincourt (50 Farincourtois, 508 ha dont 194 de bois), 13 km au SE de Fayl. Poinson-lès-Fayl (210 Poinsonnais), 5 km au SSE du chef-lieu, a des carrières (Bongarzone, 45 sal.).