Canton de Ploërmel

Ploërmel

9 300 hab. (Ploërmelais) dont 530 à part, 5 081 ha dont 331 de bois, chef-lieu de canton du Morbihan dans l’arrondissement de Vannes, 47 km au NE de la préfecture. C’est l’un des plus solides points d’appui urbains de la Bretagne centrale, à la bifurcation de la route de Rennes vers Lorient (N 24) et vers Vannes (N 166). La vieille ville est intéressante, avec des maisons anciennes, une horloge astronomique de 1855 et un musée au nom de Lamennais (Jean-Marie Robert), le frère aîné de l’écrivain, prêtre et fondateur des frères de l’institution chrétienne de Ploërmel en 1817, né à Saint-Malo en 1880 et mort à Ploërmel en 1860.

La commune, très étendue, va au sud jusqu’au confluent de l’Yvel et du Ninian, puis du Ninian et de l’Oust, touchant ainsi au canal de Nantes à Brest; on y suit un circuit fleuri des Hortensias. Au nord de la commune, le grand étang au Duc, aménagé dans la vallée de l’Yvel, offre une base nautique de 250 ha, et agrémente un golf. Ploërmel est depuis longtemps un centre religieux, notamment des frères des écoles chrétiennes. La ville a un bon équipement tertiaire; centre hospitalier de 590 emplois (178 lits), collèges publics et privés, un lycée professionnel privé et le gros lycée agricole confessionnel de la Touche (800 élèves), fondé en 1909 par les frères; maison de retraite (40 sal.), hôtel le Roi Arthur (40 sal.).

Ploërmel a également accueilli d’assez gros ateliers: une aciérie (au groupe Keystone, réduite à 90 sal.) et une fabrique de sièges pour automobiles MPAP (plastiques, passée de 400 à 250 sal.); dans le secteur de l'hygiène, les fabriques de produits parfumés du Laboratoire de biologie végétale Yves Rocher (200 sal.), de capsules médicales Capsugel (groupe Pfizer, montée de 120 à 200 sal.), d'héparine du groupe Sanofi (70 sal., à partir de viscères de porcs), voire de couches-culottes (Celluloses de Brocéliande, 160 sal.), et les analyses médicales Selarl (40 sal.); dans l'agro-alimentaire, les volailles du groupe coopératif Cecab (95 sal.), la casserie d’œufs ABCD et les ovoproduits PEP du groupe Cecab-Matines (120 et 45 sal.) et la manutention de volailles Josse (35 sal.); biscuiterie Les Gourmandises de Brocéliande (35 sal.). Babolat fabrique des cordes de tennis (réduit de 160 à 35 sal.).

Le secteur tertiaire y ajoute un centre Leclerc (150 sal.), un Super U (Le Dévédec, 95 sal.) et un Intermarché (50 sal.), un Bricomarché (35 sal.); comptabilité Praxis (25 sal.), transports Le Ray (80 sal.), routage Presse Service Courses (80 sal.); nettoyage Sipropre (110 sal.), espaces verts Brocéliande Paysage (35 sal.), installations électriques Ineo-Réseaux (55 sal.), travaux publics Screg (75 sal.); distribution d'électricité ERDF (70 sal.). La population communale est en croissance depuis 1960 (5 700 hab. sdc) et a gagné 1 200 hab. de 1999 à 2008. La communauté de communes de Ploërmel groupe 7 communes (15 100 hab., 19 500 ha) et siège en ville. Le pays de Ploërmel-Cœur de Bretagne réunit les 6 communautés du NE du Morbihan, au total 54 communes, 63 000 hab. et 128 600 ha.

Le canton a 15 000 hab. (13 000 en 1999), 6 communes, 18 754 ha dont 1 269 de bois; à l’est, il inclut une partie du camp militaire de Coëtquidan. Taupont, au nord-ouest du chef-lieu, partage avec lui l'étang au Duc. Loyat (1 500 hab., 4 152 ha dont 412 de bois), 6 km au nord de Ploërmel au bout de l’étang, a un intéressant château du 18e s. avec parc forestier et, au nord du bourg, l’aérodrome de Loyat-Ploërmel (LFRP) avec une piste en herbe de 855 m et un aéroclub (dont vol à voile et ULM). À Campénéac (1 770 1 500 hab., 6 057 ha dont 351 de bois), 9 km ENE de Ploërmel, se trouve le très beau château de Trécesson, l’un des plus réputés de Bretagne (15e s.), entouré d’eau, proche de la forêt de Paimpont et du camp de Coëtquidan; un peu à l’ouest s’abrite depuis 1953 l’abbaye cistercienne de femmes de la Joie Notre-Dame, qui avait été créée en 1920 à Auray et peut héberger des groupes et des pensionnaires. La commune a gagné 270 hab. entre 1998 et 2008.


Taupont

2 200 hab., 2 917 ha, commune du Morbihan dans le canton de Ploërmel, 4 km au NO du chef-lieu de l’autre côté de l’étang au Duc, dont elle possède la rive occidentale. La commune s'étend du nord au sud sur 9 km; au Vieux Bourg, juste à l'ouest de Ploërmel, l'église Saint-Golven, au porche remarquablement orné, est classée et remonte en partie au 12e s.; château de Lambilly (16e et 17e s.) au sud du bourg principal; urbanisations balnéaires de la Ville Goyat au bord de l'étang. La vallée du Ninian fixe la limite occidentale du finage, l'Yvel sa limite orientale. La voie rapide (N 24) traverse le sud du territoire (sans échangeur). La commune avait moins de 1 500 hab. en 1975, et a gagné 240 hab. de 1999 à 2008.