Canton de Luzy

Luzy

2 100 hab. (Luzycois), 4 167 ha dont 675 de bois, chef-lieu de canton du département de la Nièvre dans l’arrondissement de Château-Chinon, 38 km au sud de celle-ci, et à 34 km SO d’Autun. Le bourg, «petite cité de caractère», est connu pour ses remparts, son donjon (tour des Barons) et les tapisseries réunies à l’hôtel de ville; collège public, musée (outillage agricole et artisanal ancien), clinique (25 sal.), établissement hospitalier public de long séjour, centre naturiste de la Gagère; abattoir, supermarché Atac (35 sal.), immobilier Bibracte (50 sal.), négoce de matériel agricole Buchez (25 sal.). La population communale diminue depuis 1981 (2 750 hab. sdc); elle avait approché 3 500 hab. en 1906, et s'est abaissée de 200 hab. après 1999. Luzy est le siège de la communauté de communes Entre l’Alène et la Roche, qui associe 11 communes et 4 200 hab.

Le canton a 4 400 hab. (4 700 en 1999), 12 communes et 33 165 ha dont 8 376 de bois. Il est limitrophe de la Saône-et-Loire et va au NE jusqu’au mont Beuvray. L’Alène et son affluent la Roche sont ses principales rivières et coulent vers l’Aron. La partie méridionale du canton est traversée par la N 81 et la voie ferrée de Nevers au Creusot, ainsi que par la haute vallée de l’Alène, qui a sa source dans la commune de Luzy. Tazilly (260 hab., 2 581 ha dont 495 de bois), 7 km au SO de Luzy au pied d'un relief montant à 432 m, accueille à l'est du finage le camping de Chigy (25 sal.).

Deux communes sont englobées dans le parc du Morvan. Au NE, le village de Larochemillay (300 hab., 4 115 ha dont 1 928 de bois), au pied du mont Beuvray et à un carrefour de sentiers de randonnée, qui a conservé des rues et maisons anciennes et un château du 18e s. Poil (160 hab., 2 702 ha dont 672 de bois), dont le nom est sujet à d’innombrables plaisanteries, est sa voisine à l'est. Elle s’est détachée de Larochemillay en 1860. Celle-ci avait près de 1 800 hab. en 1906, Poil frôlait les 1 000 hab. en 1886 et leur déclin démographique se poursuit.