Canton de Guiscard

Guiscard

1 940 hab. (Magniens), 2 049 ha, chef-lieu de canton de l’Oise dans l’arrondissement de Compiègne, 10 km NNE de Noyon sur le plateau; jadis Maigny ou Magny, le village a pris le nom du maréchal Guiscard, seigneur du lieu, en 1703. On y voit les restes d’un château du 18e s., assorti d’un parc à l’anglaise dessiné par Morel en 1775; un collège public, quelques ateliers. La bourgade a une fabrique d'équipements thermiques pour automobiles Dana Thermal Products (200 sal.) issue de Nobel Plastiques, et quelques autres entreprises dont les charpentes d'Île-de-France (BF, 30 sal.).

Son finage comprend à l'ouest les hameaux de Berthancourt et Tirlancourt et le château de Mesmy, au nord-ouest Rouvrel, et s'étend assez loin vers l'est où il atteint la limite du canton et englobe le hameau de Buchoire et plusieurs grosses fermes isolées. La population communale avait diminué entre le milieu du 19e siècle (1 600 hab.) et les années 1930 à 1950 (1 000); elle augmente depuis et s'est accrue de 200 hab. entre 1999 et 2008.

Le canton a 7 400 hab. (6 600 en 1999), 20 communes, 12 489 ha; il est limitrophe des départements de l’Aisne et de la Somme; le canal du Nord le traverse dans sa partie occidentale, passant en tunnel sous le bois de Libermont. Libermont (210 hab., 1 137 ha dont 391 de bois), 7 km NO de Guiscard, est à la limite du département et contient également la forêt domaniale de l’Hôpital; une entreprise artisanale y fabrique les plumets de parade et a pour clients la Garde républicaine, Saint-Cyr, la principauté de Monaco…

Frétoy-le-Château (230 hab., 501 ha), 6 km à l’ouest de Guiscard, partage avec Libermont le tunnel du canal du Nord, qui franchit la ligne de séparation des eaux entre Oise (Frétoy) et Somme (Libermont); Frétoy a une déchetterie Gurdebeke et un centre de parachutisme, sur un aérodrome privé disposant d’une piste de 940 m. Campagne (150 hab., 455 ha), 2 km au sud-ouest au bord du canal du Nord, doit recevoir une écluse du futur canal Seine-Nord-Europe. À Crisolles (1 040 Crisollois, 1 054 ha), 5 km SSO de Guiscard, a été aménagé un parc d’attractions et d’aventure Carisiolas; la fabrique de roulettes Guitel (ex-MPR), descendue de 150 à 30 sal., est l'objet de soutiens de sauvetage par la communauté de communes du Pays Noyonnais; la commune aperdu 40 hab. après 1999.

Le Plessis-Patte-d’Oie (90 hab., 286 ha), 4 km au NE de Guiscard, a un musée de la ferme et des métiers anciens. Golancourt (410 hab., 413 ha), plus au nord à 6 km de Guiscard sur la grand-route (D 932), accueille le charpentier FNEIB (45 sal.). Villeselve (390 hab.), 7 km au NE de Guiscard, a reçu en 2008 le parc éolien du Champ Vert, formé de 5 mâts (10 MW) à la firme Maïa Eolis, et qui déborde sur la commune de Brouchy au nord (canton de Ham); au sud se tient la grosse ferme des Grandes Baleines. Au sud-est, trois petites communes ont des finages qui montent sur la crête boisée dominant la vallée noyonnaise de l'Oise: Beaugles-sous-Bois (85 hab.) à l'est, Maucourt (270 hab.) au centre et Quesmy (200 hab.) à 3 km SE de Guiscard. La mention «sous Bois» date de 1923, Quesmy a une église classée et un château.