Canton de Menat

Menat

610 hab., 2 031 ha dont 620 de bois, chef-lieu de canton du Puy-de-Dôme sans l'arrondissement de Riom, 36 km au NO de la ville sur la N 144, à 450 m sur le plateau, à l'écart de la vallée en gorge de la Sioule. Le village est issu d'un monastère bénédictin; «station verte de vacances», il propose un musée de paléontologie (le Gîte à Fossiles), lié à l'abondance de fossiles découverts dans les couches sédimentaires et les schistes bitumineux du bassin tectonique de Menat. Un vieux pont roman et les restes d'une centrale thermique, naguère liée au charbon de Saint-Éloy, se voient sur la Sioule au Pont de Menat, non loin des ruines du château Rocher (12e s.), qui défendait le passage, actuellement emprunté par la N 144 de Montluçon à Clermont-Ferrand; charpentes Bournat (35 sal.). Menat a eu plus de 2 000 hab. en 1881 et sa population n'a guère cessé de décliner depuis. La communauté de communes du pays de Menat correspond au canton et siège au chef-lieu.

Le canton, au NE du plateau des Combrailles, a 3 700 hab. pour 12 communes et 19 353 ha dont 5 654 de bois; limitrophe du département de l'Allier, il est traversé par la profonde vallée de la Sioule, qui y entre et en sort en gorge; il touche à Ébreuil tout à l'est. Teilhet (300 hab., 1 881 ha dont 925 de bois), 9 km à l'ouest de Menat à 680 m, est aux sources de la Bouble; la commune a eu plus de 900 hab. au milieu du 19e siècle, 600 en 1950.