Canton de Galan

Galan

750 hab. (Galanais), 1 405 ha dont 354 de bois, chef-lieu de canton des Hautes-Pyrénées dans l'arrondissement de Tarbes, 12 km au nord de Lannemezan. C'est une bastide assez tardive (1318), établie en deux rues parallèles sur une étroite crête entre les vallées de la Baïsole et de la Baïse Devant (Petite Baïse); halle-mairie, maisons à colombage. La population a dépassé 1 400 hab. en 1851 et diminue depuis; elle a perdu 70 hab. depuis 1999.

Le canton a 2 200 hab. (2 400 en 1999), 11 communes, 9 636 ha dont 2 318 de bois; il forme la communauté de communes des Baïses. Il est longé ou traversé du sud au nord par les vallées de la Solle, de la Petite Baïse, du Gers et de la Grande Baïse; deux larges lambeaux (serres) du plateau de Lannemezan sont séparés par la vallée de la Baïsole, qui est ici la plus large et la plus centrale. À Montastruc (270 Montastrucais, 1 234 ha dont 257 de bois), 6 km à l'ouest de Galan, sont un institut médico-éducatif (50 sal.) et les restes d'un château féodal de la famille des Castelbajac, sur un éperon du coteau de rive droite de la Grande Baïse. Le village de Castelbajac (110 hab., 820 ha dont 214 de bois) lui-même est à 4 km au SSE sur la serre du plateau.