Canton de Marckolsheim

Marckolsheim

4 200 hab., 3 336 ha dont 894 de bois, chef-lieu de canton du Bas-Rhin dans l’arrondissement de Sélestat, 16 km SE de la ville et 55 km au sud de Strasbourg. C’est la commune la plus méridionale du Bas-Rhin, en bordure du Rhin. Elle est traversée par la D 424 qui profite du barrage, assorti d’une centrale électrique et mis en service en 1961 sur un bief du Grand Canal (de 7 km de long). La centrale est équipée de quatre turbines Kaplan à quatre pales et fournit un peu plus de 900 GWh par an. Au sud-ouest, la commune contient un grand étang de gravière et une forêt communale étendue, de part et d'autre de l'ancien canal du Rhône au Rhin.

Le centre ancien est entouré d'une double ceinture de boulevards et d'un fossé. Il s'est entouré de toute un ensemble de lotissements, surtout du côté ouest vers le canal du Rhône au Rhin, et d'espaces artisanaux, surtout vers l'est. Au sud du bourg a été ouvert un musée-mémorial de la ligne Maginot du Rhin; hôpital local, collège, Super-U (80 sal.). Vers l'est, le finage atteint le cours du Rhin. Il contient une grande forêt communale dans le ried, au milieu de laquelle a été édifiée une cité EDF d'habitation, le bief du Grand Canal avec le barrage et la centrale électrique, et en aval une grande zone industrielle.

La commune accueille sur celle-ci des établissements de Faurecia ex-Sommer (feutres et tapis pour automobiles, 190 sal.); PIM (Plaquettes industrielles de Marckolsheim, pièces d’aluminium et enseignes, 95 sal.); Staral et Syral du groupe agricole Tereos associé à Nordzücker (silos, produits amylacés et glucose à partir du maïs et du blé, 310 sal., 600 000 t/an traitées pour 350 000 t de produits finis); Jungbunzlauer (50 sal., produits chimiques agricoles); et le très vaste parc de stockage de véhicules des transports d’automobiles Gefco (90 sal.). Marckolsheim a aussi plusieurs entreprises de bâtiment et de transport dont les travaux publics Cilia (110 sal.); plus une fabrique de draps et housses (Formesse, 30 sal.), le négoce de meubles Stylexport (20 sal.), le nettoyage Lima (55 sal.) et les ballastières Werny (30 sal.).

La population de la commune a sensiblement varié au gré des équipements; elle avait atteint 4 600 hab. en 1962, et connu un creux à moins de 2 800 en 1975. Sa population a crû ensuite, et gagné 500 hab. de 1999 à 2007. La communauté de communes de Marckolsheim a 8 communes, 7 800 hab. Le canton a 22 400 hab. (19 400 en 1999), 21 communes, 21 792 ha dont 3 525 de bois; il s'allonge dans le sens sud-nord le long du Rhin, jusqu'à Hilsenheim au nord, et atteint à l'ouest le ried de l'Ill. Il est traversé du sud au nord par l'ancienne voie romaine et la branche déclassée du canal du Rhône au Rhin.


Artolsheim

890 hab., 1 125 ha dont 500 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 6 km au NNE du bourg; le village s'y étire parallèlement à l’ancien canal. La commune atteint à l’est le ried et la rive du Rhin dans la forêt d'Artolsheim, entre celles de Marckolsheim au sud et de Schœnau au nord; d'autres bois se dispersent aux abords du ried; travaux publics Jehl (40 sal.), maçonnerie Huber (30 sal.). La population de la commune est longtemps restée stable, mais elle a gagné 150 hab. de 1999 à 2007.


Baldenheim

940 hab., 944 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 8 km ESE de Sélestat. Son église protestante ancienne (11e s.) et décorée a été restaurée en 1993. Le village a des fabriques de portes et enceintes Ritzenthaler (150 et 70 sal.) au groupe suédois Gunnebo, et d’ustensiles de cuisine Baumalu (60 sal.), constructions Groshans (25 sal.). La commune est limitée à l’est par l’ancienne voie romaine Heidenstraessel, et s’étend à l’ouest jusqu’au-delà de l'Ill, où sa pointe NO englobe le hameau de Rathsamhausen-le-Haut; sa population est remarquablement stable.


Bindernheim

870 hab., 662 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 14 km au NNE du bourg, 13 km ENE de Sélestat juste à l'ouest de l'ancien canal, qui traverse la partie orientale du finage; quelques bois épars. Sa population, assez stable depuis 150 ans, a gagné 110 hab. entre 1999 et 2007; menuiserie d’aluminium Schweitzer (35 sal.), métallerie De Vinci (20 sal.).


Bœsenbiesen

310 hab., 381 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 8 km au nord du chef-lieu, sur la terrasse entre la voie romaine à l'ouest et l'ancien canal à l'est.


Bootzheim

580 hab., 591 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 4 km NNE de la ville. Le village, un peu à l'écart de la D 468, est proche de celui de Mackenheim. Le finage, très étiré vers l'est, y est parcouru par les anciens bras du Rhin et porte notamment une partie de la forêt communale de Marckolsheim; mais sa pointe NE n'atteint pas tout à fait la rive gauche du Rhin. De l'autre côté, il est limité par l'ancien canal. La commune avait 300 hab. en 1968 et a gagné 120 hab. de 1999 à 2007.


Diebolsheim

640 hab., 703 ha, commune du Bas-Rhin à la pointe NE du canton de Marckolsheim, 17 km NNE du bourg, tout près de la centrale de Rhinau dont elle abrite la cité; village fleuri 4 fleurs; institut médico-pédagogique. Le finage touche à peine en pointe à la rive gauche du Grand Canal.


Elsenheim

810 hab., 961 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 3 km à l’ouest du bourg. L’ancienne voie romaine passe un peu à l'est du village, qui a une fabrique de matériel agricole AMR (35 sal.). La population a gagné 120 hab. de 1999 à 2007. Quelques bois apparaissent au nord-ouest, où est un ancien moulin sur la Blind.


Heidolsheim

480 hab., 592 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 5 km au NO de la ville sur la route de Sélestat, sur la terrasse à l’ouest de l’ancienne voie romaine; le finage va un peu au-delà de la Blind à l'ouest, jusqu'à l'orée de l'Illwald; le nombre des habitants a fortement augmenté entre 1999 et 2007: + 120 hab., soit un tiers.


Hessenheim

540 hab., 521 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 6 km au nord du bourg entre la voie romaine et l’ancien canal; elle a gagné 70 habitants entre 1999 et 2007.


Hilsenheim

2 600 hab. dont 130 à part, 1 991 ha dont 514 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 10 km à l'ENE de Sélestat, traversée par l'ancienne voie romaine dite Heidenstraessel et touchant à l'ouest au ried de l'Ill. Le village est fleuri, avec maisons à colombage, grange dîmière et bâtiments du 18e s.; centre pour enfants (Willerhof), centre médicosocial et maison de retraite; gravières, commerce de matériaux et transports Bleger (60 sal.); à l'oust, champ de tir de Sélestat. C'est la commune la plus peuplée de la communauté de communes du Grand Ried (9 communes, 7 500 hab.); le nombre d'habitants, longtemps stable, s'est augmenté de près de 500 hab. de 1999 à 2007. Au centre d'une étoile de routes, Hilsenheim forme un bourg relativement étendu; il a pour annexe à l'ouest le hameau de Willerhof, qui abrite le centre médico-éducatif; le finage, lui-même vaste pour l'Alsace, est traversé par l'ancienne voie romaine, et comporte quelques grands bois au nord-est et au nord-ouest, plus une ferme isolée au nord-est (Riedhof).


Mackenheim

710 hab., 1 179 ha dont 310 de bois, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 3 km au NNE de la ville; vers l’est, son territoire atteint le ried et la rive du Rhin dans les grands bois de la forêt communale; vers l'ouest, il va au-delà du canal du Rhône au Rhin. Le village jouxte celui de Bootzheim.


Mussig

1 200 hab., 1 173 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 8 km au NO (7 km au SE de Sélestat), entre la forêt de l’Ill à l’ouest et la voie romaine à l’est. Le finage est limité à l'ouest par la forêt de l'Ill, au sud-est par l'ancienne voie romaine; il contient au nord le hameau de Breitenheim, et un champ de tumuli (8e au 4e s. av. J.-C.).


Muttersholtz

1 900 hab., 1 267 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 7 km à l’E de Sélestat avec laquelle elle partage le périmètre du champ de tir. Une Maison de la nature, financée par les collectivités publiques, s’est ouverte au hameau d’Ehnwihr au bord de l’Ill et au confluent de la Blind. Le ban communal pousse une pointe vers l'ouest, où il est borné par l'Alte Ill, et englobe aunsi le hameau de Rathsamhausen-le-Bas, tandis que son voisin Rathsamhausen-le-Haut relève du ban de Baldenheim. La population augmente depuis les 1 360 hab. de 1954, et a gagné 200 hab. de 1999 à 2007, mais elle dépassait 2 000 au début du 19e siècle; tubes d'acier Paul Mathis (120 sal.), autocars Schmitt (70 sal.), transports Ried (25 sal.), foires et salons NT (30 sal.), plantations Nature et Techniques (30 sal.).


Ohnenheim

860 hab., 1 212 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 4 km au NO du bourg. Le ban s'étire d'ouest en est. À l'ouest, il va au-delà du cours de la Blind et atteint l'orée de la forêt communale d'Ohnenheim, qui curieusement est tout entière dans la commune d'Illhaeusern. À l'est, il va au-delà du tracé de la voie romaine (Heidenstraessel), aux abords de Markolsheim. La commune a gagné 120 hab. de 1999 à 2007; transports par autocars Flecher (25 sal.).


Richtolsheim

360 hab., 363 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 8 km au NNE du bourg; elle a gagné 50 hab. entre 1999 et 2007. Le petit finage n'ateint pas à l'ouest l'ancien canal du Rhône au Rhin, dont il est séparé par un maigre bois communal.


Saasenheim

600 hab., 780 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 10 km au NE du bourg dans le ried du Rhin; elle est séparée du fleuve par le ban de Schœnau; chaudronnerie du Ried (20 sal.). La commune a gagné 110 hab. de 1999 à 2007.


Schœnau

540 hab. (Schœnausiens), 1 037 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 12 km au NE du bourg, au bord du Rhin à l’entrée du bief de Rhinau; baignades; grosse motte féodale d’un château disparu en 1357. Le finage s'allonge le long du Rhin et du Grand Canal et possède des bois communaux près des rives, mais qui ne comptent que pour 62 ha. La population a augmenté de 60 hab. entre 1999 et 2007.


Schwobsheim

260 hab., 258 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 9 km au nord du bourg, entre la voie romaine au nord-ouest et le canal à l'est, que toutefois son ban dépasse légèrement.


Sundhouse

1 400 hab., 1 569 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 11 km NNE du bourg, sur l’ancien canal du Rhône au Rhin, côté est. Le village, doté d’un collège public, est le siège de la communauté de communes du Grand Ried (9 communes, 7 500 hab.); sa population est stable depuis longtemps. Au nord-est, le ban communal atteint le cours du Rhin au sud du ban de Rhinau. La population s'est accrue de 200 hab. entre 1999 et 2007.


Wittisheim

2 000 hab., 1 147 ha, commune du Bas-Rhin dans le canton de Marckolsheim, 12 km au nord du chef-lieu et 11 km à l’est de Sélestat; négoces de matériaux pour articles ménagers Baumlin Nijhof (40 sal.) et d'articles ménagers Bela (35 sal.), négoce alimentaire Maka (Les Jardins de Gaia, 50 sal.). Le village originel, étiré le long de la D 21, s'est entouré de nombreuses constructions un peu éparses, surtout vers l'ouest en direction des bois et des étangs. Au nord-est, le territoire communal s’étire en queue dans le ried du Rhin. La population de cette commune résidentielle s’accroît (1 100 hab. dans les années 1930, 1 500 en 1962) et a encore gagné 200 hab. de 1999 à 2007.