Canton de Ferrette

Ferrette

1 000 hab. (Ferrétiens), 194 ha, chef-lieu de canton du Haut-Rhin dans l'arrondissement d'Altkirch, à 19 km SSE de la ville; le nom germanique était Pfirt, tiré du gallo-romain Piretum, évoquant des vergers de poiriers, et non pas du fer. C'est un vieux village historique comtal, situé en cluse à l'entrée du Jura alsacien, à 550 m d'altitude et bâti jadis en forme de forteresse. Outre les ruines de deux châteaux et des murailles sur la butte qui domine le vieux village à l'est et monte à 612 m, il conserve des maisons renaissance et se trouve classé dans les «villages de charme» et les «villages de caractère»; musée archéologique et de traditions populaires, sentiers pédestres et équestres; collège public, petites entreprises, supermarché Simply (25 sal.), caserne et gendarmerie. La population a augmenté récemment, passant de 420 hab. dans les années 1930 à 700 dans les années 1960 et 1970 (730 en 1982); mais elle est restée stable après 1999.

Le village est le siège de la communauté de communes du Jura alsacien, qui rassemble 24 communes (9 100 hab.). Le canton de Ferrette a 14 200 hab. (13 100 en 1999) et 30 communes (21 273 ha dont 8 570 de bois); il occupe tout le Haut Sundgau le long de la frontière suisse. Au sud, l'horizon est barré par le pli jurassien frontalier du Glaserberg, qui culmine à 811 m; le principal passage transfrontalier le contourne par l'ouest (D 432) à Lucelle, minuscule village frontalier.


Bendorf

230 hab., 755 ha dont 400 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 3 km à l’ouest de Ferrette, dans un petit bassin accidenté, drainé par un tributaire du Grumbach, dominé à l'est par le Rossberg et montant à 683 m. La commune est traversée au sud par la D 41, est entourée des bois sur ls reliefs au nord, à l'est et surtout à l'ouest, comporte une ferme isolée et, à l'ouest dans la vallée encaissée du Grumbach, des traces d'artisanat (moulin, saboterie).


Bettlach

330 hab., 409 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 9 km à l'est du bourg sur les pentes méridionales de l'Eichwald; elle y monte à 529 m. Le village s'étire le long de la route (D 12b), tandis que le relief s'accidente et se boise vers l'est sur le plateau de Palmen, au-delà de 500 m. Sa population s'est accrue de 40 hab. entre 1999 et 2007.


Biederthal

350 hab., 416 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 16 km ESE du bourg à la frontière suisse, qui borde son finage sur deux côtés; petit canyon en Y dans les roches calcaires du Geissberg, une ferme isolée au nord (Leihausen); la commune avait 210 hab. en 1982 et en a encore gagné 40 entre 1999 et 2007.


Bouxwiller (Haut-Rhin)

470 hab., 647 ha dont 321 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 3 km ENE du bourg. Le village, en étoile sur plusieurs voies, est dans un petit bassin dominé au sud par la barre de relief de Ferrette, qui y monte à 639 m au Heidenfluh, et drainé par le petit Luppach, affluent de gauche de l'Ill, qui sort d'un défilé; sur le relief à la sortie de ce défilé, un peu à l'ouest du village, sont juchés les restes de l’ancien monastère de récollets de Luppach, avec crypte du 15e s., qui abritent une maison de convalescence; électricité R. Koch (25 sal.). La grotte des Nains est sur la barre de relief, à la limite sud de la commune. Celle-ci a gagné 50 hab. de 1999 à 2007


Courtavon

360 hab., 960 ha dont 400 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 13 km au SO du bourg, au bord de la Largue. Le finage est bordé à l'ouest par la frontière de la Suisse; sa limite suit au sud-est la crête de la Montagne, qui culmine à 645 m. Au nord, la vallée de la Largue offre un étang de barrage de 13 ha nommé le Plan d'Eau. Le nom allemand du village fut Ottendorf.


Durlinsdorf

490 hab., 778 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 8 km à l’ouest du bourg au pied des premiers reliefs du Jura et à la sortie du défilé du Grumbach; scierie Lutz (35 sal.). Le territoire communal monte à 682 m sur le relief au sud, et s'étend largement sur l'avant-pays de part et d'autre de la vallée du Grumbach, incluant quelques étangs. L'habitat du village est assez lâche.


Durmenach

930 hab., 576 ha dont 248 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 7 km au NNE du bourg sur la rive gauche de l’Ill; supermarché U (25 sal.). Le nom vient du romain Terminacho. Le village est à gauche de l'Ill, un peu à l'écart de la route principale qui suit la rive droite, et qu'accompagne une file d'habitations comprenant aussi la gendarmerie, plus un cimetière israélite un peu à l'écart. Le finage s'étend des deux côtés de l'Ill, surtout vers le sud-ouest où il englobe les bois du Kuhwald (forêt de la Vache), montant à 459 m.


Fislis

420 hab., 753 ha dont 315 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 6 km à l'E du bourg sur la rive gauche de l'Ill. Au nord sur la rive droite, le ban communal va dans la forêt de l'Eichwald.


Kiffis

290 hab., 655 ha dont 329 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 14 km au SSE du bourg, isolée dans le Jura à la frontière suisse au-delà du Glaserberg. Le finage s'étire d'ouest en est le long de la frontière, que fixe le cours de la Lucelle. La limite nord suit la longue ride du Blauenberg. Le petit hameau de Saalhof est à l'est du finage sur le plateau, dominé à l'est par le Fluhof (788 m), que toutefois la limite communale n'atteint pas. La population s'est accrue de 50 hab. entre 1999 et 2007.


Kœstlach

500 hab., 823 ha dont 300 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 5 km à l’ONO du bourg au pied du Burgerwald. Le finage mont au sud sur le relief jusqu'à 651 m et s'étale largement au nord, où s'isole une grosse ferme; étangs du Heinisweiher à l'angle nord-est dans les bois. La population a augmenté de 80 habitants entre 1999 et 2007.


Levoncourt

250 hab., 528 ha dont 294 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 12 km au SO du bourg à la frontière suisse, au débouché d’une petite cluse tranchant le premier pli du Jura et culminant à 751 m au sud dans la forêt de la Montagne.


Liebsdorf

340 hab., 422 ha dont 160 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 10 km OSO du bourg au sud-ouest de Durlisdorf; la pointe nord-occidentale de la commune frôle la frontière de la Suisse. Au sud, le relief monte à 682 m à l'Oberer Berg, qui domine le hameau et la tour du Liebenstein. La population s'est accrue de 60 hab. entre 1999 et 2007


Ligsdorf

350 hab., 1 003 ha dont 582 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 3,5 km au sud du bourg. Le village est dans la vallée de l’Ill au pied du Glaserberg, dont les sommets, à 811 et 785 m, sont aux angles SO et SE de la commune. Une ligne de fracture crée une étroite dépression au pied du Glaserberg, où niche le hameau de Birgmatte. Au nord, le finage de Ligsdorf s'avance au sein de celui de Ferrette, dans un site résidentiel où s'est établi un village de vacances.


Linsdorf

320 hab., 336 ha dont 162 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 7 km à l’est du bourg sur le flanc droit de la vallée de l’Ill; négoce de quincaillerie Vissal (30 sal.). Son finage n'atteint pas l'Ill mais seulement le cours de son petit affluent de droite le Limendenbach; il s'élève au nord-est sur les pentes de la forêt de l’Eichwald, jusqu'à 499 m; il y cache maintes casemates et la ferme de Cesarhof.


Lucelle

41 hab., 1 027 ha dont 646 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 12 km au SSO de Ferrette sur la route de Delémont, juste à la frontière suisse. C'est la commune la moins peuplée du département, mais elle avait 280 hab. en 1820, et le village n'est que la partie française d'une petite agglomération qui chevauche la frontière (commune suisse de Pleigne). Le village est né de l'abbaye cistercienne de Lucelle, créée en 1123 et qui fut une grande puissance foncière; il reste quelques vestiges au bord de l'étang, qui est en Suisse. La forêt monte sur les pentes du Glaserberg, au NE. Un centre européen de rencontres de 150 lits a été ouvert par une communauté d'intérêts franco-suisse dans un parc de 14 ha. La frontière franco-suisse suit sur 12 km la vallée de la Lucelle (Lützel en Suisse), qui coule vers Bâle. Le nom germanique était Lützel et évoque pour certains un ermitage ou prieuré (cella, zell) prédécesseur d'une abbaye cistercienne à large rayonnement apparue en 1123; mais le mot peut venir des bois (lucus) et lützel est aussi «petit» en germanique, désignant simplement la petite rivière. Il existe un autre étang de Lucelle à Mooslargue, 10 km au nord à vol d'oiseau.


Lutter

300 hab., 848 ha dont 333 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 9 km au SE du bourg. Le village s'étire sur deux routes, la D 23 ouest-est et une route remontant au sud, le long du Lutterbach, vers le versant nord du Jura et la scierie du hameau de Bei des Saege. Le finage monte au sud sur les reliefs du Jura, couverts par la forêt domaniale de Lutter. Ces reliefs dessinent un grand anticlinal ouest-est sculpté en crêts, combe et mont central et culminent à 692 m sur un chicot du crêt méridional du Blauenberg au sud-ouest, au-dessus du hameau de Blochmont.


Mœrnach

550 hab., 679 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 6 km à l’ouest du bourg au pied des reliefs boisés du Kastelberg, qui montent à 651 m. Le finage s'étend vers le nord sur le plateau.


Mooslargue

390 hab. (Mooslarguais), 563 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 10 km ONO du bourg; golf de la Largue (25 sal.), étang de Lucelle. Le village principal est suyr la rive gauche de la Largue, mais le viux noyau avec l'église et la mairie est sur la rive droite; en aval, Niederlarg est le centre d'une ancienne commune réunie à Mooslargue en 1975, flanqué à l'ouest d'un centre équestre et d'un terrain de golf. La commune a gagné une centaine d'habitants de 1999 à 2007.


Muespach

880 hab., 1 137 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 10 km au NE du bourg. La population augmente depuis les 360 hab. de 1962, mais ce saut inclut l’absorption de Moyen-Muespach en 1972; elle s'est accrue de 50 hab. entre 1999 et 2007. Le village s'étire sur la rive gauche du Gersbach mais a projeté plusieurs extensions sur le versant de rive droite, exposé au sud. Le finage s'étend des deux côtés; il contient au nord-est le hameau de la Vieille Poste.


Muespach-le-Haut

970 hab. (920 au recensement complémentaire de 2003), 691 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 12 km au NE du bourg. Le nom est de 1924 et remplace Obermuspach; la population croît lentement depuis les années 1950 (440 hab.); elle a gagné 150 hab. de 1999 à 2007. Le village originel est sur un versant dominant la petite vallée encaissée du Muespach, qui devient Gersbach en aval; mais l'habitat s'est développé également le long de la route (D 463) qui passe en fond de vallée et monte à l'est sur l'autre versant vers Huningue et Bâle. Le finage contient aussi deux écarts: Neuhof à l'est sur la route, le Radar au sud, associé à un vieux blockhaus. Vers le sud, le ban communal monte en direction de l'Eichwald mais mord à peine sur ses bois et se limite à la route directe de Ferrette à Bâle (D 473).


Oberlarg

150 hab., 821 ha dont 347 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 10 km au SO du bourg, atteignant la frontière suisse; elle contient les sources de la Largue et les ruines du château de Morimont, à 750 m sur le Moorsberg; abris sous roche avec restes préhistoriques. Le village est abrité en fond de vallée de la Largue, entre deux hauts reliefs: le territoire communal est barré au nord-ouest par la crête rigide de la Montagne, qui culmine à 645 m au-dessus du village, puis à 751 m à la pointe sud-ouest de la commune, à la Roche au Corbeau, au-delà de la cluse de la Largue à la frontière suisse. Le hameau des Ébourbettes perche à 716 m à la frontière, celui des Verreries est à la limite orientale de la commune sur la D 432.


Oltingue

750 hab., 1 342 ha dont 400 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 8 km à l’est du bourg dans le haut bassin de l’Ill; musée paysan à la Maison du Sundgau, orgue réputé à l'église, fabrique d’outils diamantés Diamétal (40 sal.). La commune, qui touche à l’est à la frontière de la Suisse, fait partie de la communauté de communes du Jura alsacien. Elle se trouve sur le tracé du nouveau gazoduc qui va du Nord de la France (et de la mer du Nord au-delà) vers l’Italie. Le village, très étiré du NNO au SSE sur la rive droite du haut Ill, est dominé à l'ouest par la barre de relief boisée qui se poursuit jusqu'au-delà de Ferrette vers l'ouest et monte à 520 m dans la commune — formant le crêt du flanc nord de l'anticlinal de Ferrette.. Au sud-ouest, le finage inclut le cimetière et la chapelle Saint-Martin «des Champs», ancienne église paroissiale ruinée en 1445, et le hameau de Huttlingue sur la rive gauche de l'Ill au confluent du Lutterbach.


Raedersdorf

510 hab., 739 ha dont 416 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 7 km au SE du bourg dans la haute vallée de l’Ill; travaux publics Sontag (25 sal.). Le finage monte au nord jusqu'au crêt septentrional, et atteint 790 m au sud-ouest dans les plis jurassiens sur le Lindenberg. Deux hameaux accompagnent à l'ouest le village, Hallen et Brochritti.


Roppentzwiller

760 hab., 415 ha dont 143 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 9 km au NNE du bourg dans la vallée de l’Ill; meubles Wifor (130 sal., groupe suédois Hilding Anders), travaux publics Ancer (30 sal.). L'habitat forme une ligne continue sur la rive droite de l'Ill, entre Durmenach en amont et Waldighofen en aval. Le finage s'étire des deux côtés de l'Ill et porte quelques bois. La population a augmenté de 90 hab. entre 1999 et 2007.


Sondersdorf

360 hab., 844 ha dont 516 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 3 km au SE du bourg sur un replat exposé au sud, dans un pli synclinal du Jura. Le finage monte au nord sur le relief où il atteint 656 m, est traversé au sud du village par la vallée encaissée de l'Ill, où sont les petits hameaux de Muehlengrund et d'Hippoltskirch, et monte au sud en biseau jusqu'au signal du Glaserberg (737 m). La commune a gagné 40 hab. entre 1999 et 2007.


Vieux-Ferrette

580 hab., 663 ha dont 232 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 2 km au NO du bourg; centre d’ULM, petite fromagerie, coopérative agricole avec silos; travaux publics Dietlin (40 sal.). Le finage monte au sud sur les reliefs qui dominent Ferrette (675 m au Samstagberg) et s'étend largement au pied sur le bas plateau entre 440 et 480 m. La population a augmenté de 50 hab. entre 1999 et 2007.


Werentzhouse

600 hab., 450 ha dont 137 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 5 km au NE du bourg dans la vallée de l'Ill, rive droite, à l'extrémité occidentale de l'Eichwald. Elle a gagné 40 hab. de 1999 à 2007.


Winkel

380 hab., 787 ha dont 320 de bois, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 8 km au SO du chef-lieu sur la route de la Suisse, aux sources de l’Ill qui va vers l'est, et du Grumbach qui se dirige vers le nord et atteint la rice droite de la Largue à Seppois-le-Haut. Le village occupe un petit bassin, dominé au sud par le Glaserberg qui y culmine à 816 m et dont le flanc nord est truffé de casemates; maçonnerie Fuetterer (30 sal.). La population s'est accrue de 40 hab. entre 1999 et 2007.


Wolschwiller

490 hab., 1 014 ha, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ferrette, 12 km au SE du bourg à la frontière suisse; sa forêt communale monte jusqu'au Fluhberg à 788 m. La population a augmenté de 40 hab. entre 1999 et 2007.