Canton de Thizy

Thizy

2 600 hab. (Thizerots), 194 ha, chef-lieu de canton du département du Rhône dans l'arrondissement de Villefranche-sur-Saône, 51 km à l'ouest de celle-ci à 560 m, 21 km à l'est de Roanne et 8 km au nord d'Amplepuis. Ancienne place forte des Beaujeu, elle fut une ville du textile et a conservé sa halle de 1610 et des maisons anciennes; collège et lycée publics, hôpital local (10 lits de médecine, 380 en tout). La menuiserie métallique France-Décors fabrique du mobilier d'étalages (140 sal., groupe Malerba); papeterie d'emballages pour cadeaux Cellocoup (75 sal.). La population de Thizy a culminé à 4 900 hab. en 1891, et dépassé les 4 000 hab. de 1881 à 1954; elle n'a pas cessé de diminuer depuis, mais n'a perdu que 30 hab. de 1999 à 2006.

Le canton a 12 000 hab., 8 communes, 8 346 ha dont 1 785 de bois; il est limitrophe du département de la Loire et s'étire du nord au sud; il est bordé au sud et au sud-est par la vallée du Reins, à l'ouest par celle de son affluent la Trambouze. Bourg-de-Thizy, à l'ouest de Thizy, ne forme avec celle-ci qu'une seule agglomération. Cours-la-Ville est une autre cité industrielle, 11 km au nord. Entre les deux au bord de la Trambouze, 5 km au nord de Thizy, Pont-Trambouze (550 Pontrambouziens, 406 ha), à 500 m d'altitude, a une fabrique de portes et fenêtres du groupe Saint-Gobain (Guiraud, 160 sal.) et une menuiserie Gimm (70 sal.). La commune a été créée en 1886 avec 880 hab.; sa population a légèrement dépassé 1 000 hab. en 1911 et n'a pas cessé de diminuer ensuite; elle a encore perdu 30 hab. de 1999 à 2004. Saint-Jean-la-Bussière (900 Bussiérois, 1 548 ha dont 226 de bois), 3 km SSE de Thizy à 500 m, conserve de petits ateliers textiles, mais a perdu sa principale entreprise DMC; en revanche, sa population augmente un peu depuis les 820 hab. de 1975 et a gagné 40 hab. entre 1999 et 2004; il est vrai qu'elle avait dépassé 1 800 hab. dans les années 1850. Les cantons d'Amplepuis et de Thizy sont associés dans une communauté de communes qui siège à Cublize (16 communes, 20 600 hab.).


Bourg-de-Thizy

2 700 hab. (Beuris), 1 449 ha, commune du département du Rhône dans le canton de Thizy, à 461 m, juste à l'ouest du chef-lieu avec qui elle ne forme qu'une seule agglomération; institut médico-éducatif, collège privé, hôpital rural de 110 lits (aucun médical). De son passé textile et papetier sont issus une fabrique de matelas (Tréca, au japonais Sumitomo, 105 sal.) et une fabrique de papiers adhésifs Avery Dennison (états-unien, 65 sal.). La commune a eu 4 700 hab. en 1901 et n'a pas cessé ensuite de perdre des habitants (-67 de 1999 à 2006).


Cours-la-Ville

4 300 hab. (Courslauds), 1 948 ha dont 747 de bois, commune du département du Rhône dans le canton de Thizy, 11 km au nord du chef-lieu dans la vallée de la Trambouze. Son petit bassin, qui monte au col de la Bûche (683 m) au nord, fut un foyer d'activité des paysans-tisseurs; il se donna une spécialité de couvertures de laine vers 1825, puis de toiles à laver. Il en reste une fabrique de couvertures (Poyer-Motte, 85 sal.) et une de serpillières (Thion, 120 sal.), plus un atelier de fabrication de machines pour l'industrie textile (Miltec, 90 sal., groupe Laroche), un transporteur (Synergies logistiques, 75 sal.) et des entreprises de bâtiment comme Aubonnet (110 sal., peintures et finitions) et Bertrand Duron (maçonnerie, 95 sal.). L'ancien tissage Poizat et son parc restaurés, une exposition de couvertures et un château de la fin du 19e s. ajoutent de l'attrait à la ville; celle-ci a un collège public et un privé. La commune résulte d'une fusion de 1974 entre Cours (5 400 hab.) et La Ville (400 hab.); leur population a diminué ensuite; Cours seule avait culminé à 6 900 hab. en 1881.