Canton de Dampierre-sur-Salon

Dampierre-sur-Salon

1 290 hab. (Dampierrois), 1 880 ha dont 404 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Saône dans l’arrondissement de Vesoul, 15 km au NE de Gray, proche du confluent du Salon avec la Saône. La bourgade a un collège public et plusieurs entreprises de métallurgie et mécanique de renom, dont les métalleries Waltefaugle (180 sal.), Brisard (120 sal.), Jurassienne de Montage (35 sal.); menuiserie Druet (55 sal.), maçonnerie Bai Dino (20 sal.); un Intermarché (25 sal.); forêt domaniale. De 1 500 hab. en 1806, la population était descendue à 740 en 1936; elle est remontée ensuite, du moins jusqu’en 1982. Le village est le siège de la communauté de communes des Quatre-Rivières, qui réunit 42 communes, principalement des cantons de Dampierre et Champlitte (10 000 hab.).

Le canton a 5 300 hab. (4 800 en 1999), 29 communes et 25 118 ha dont 7 568 de bois; il s’étire du SO au NE sur 32 km dans la plaine de la Saône, qui fixe toute sa limite sud et est, et sur les plateaux de rive droite à l’ouest, traversés par la Gourgeonne et le Salon. Sa moitié septentrionale n'a que de très petites communes. La plius extrême est Confracourt (220 Confracourtois, 1 969 ha dont 1 134 de bois), 22 km au NE du chef-lieu, juste au sud de Combeaufontaine, village de clairière doté d'une église néogothique des années 1860 classée pour son décor intérieur.

Autet (330 290 Autetois, 1 135 ha dont 314 de bois), juste en aval de Dampierre (2 km) a une usine de machines-outils (Colly-Bombled, 50 sal.) et un charpentier (Morisseau, 20 sal.); beau laboir rénové; elle a gagné 40 hab. de 19999 à 2008. Savoyeux (220 Sebodiens ou Saingobordiens, 614 ha dont 122 de bois), 5 km ESE du chef-lieu, a un port de plaisance sur la Saône, et une papeterie (Mandeure, 30 sal.) et un site gallo-romain.

Membrey (280 hab. dont 45 à part, 1 101 ha dont 206 de bois), 6 km au NE de Dampierre, dans la petite vallée du Vannon, afffluent de rive droite de la Saône, a deux sites de vestiges gallo-romains et un institut médico-pédagogique; la Gourgeonne y rejoint aussi la Saône juste en amont du Vannon. La petite commune de Vaite (220 hab., 939 ha dont 347 de bois) lui fait face sur la rive droite du Vannon et a une part de la forêt de Dampierre.

Ray-sur-Saône (220 Raylois, 788 ha dont 368 de bois), 14 km ENE du chef-lieu, fait partie des «petites cités comtoises de caractère»; elle a un ancien château médiéval, qui fut jadis muni de 14 tours et en conserve une du 13e s., fut restauré au début du 18e siècle et au 19e, et qui offre un spectacle «Son et lumière»; petite usine électrique sur la Saône; transports Barbier (70 sal.), maçonnerie Grobost (30 sal.).