Canton de Jussey

Jussey

1 830 hab. (Jusséens), 3 355 ha dont 748 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Saône dans l’arrondissement de Vesoul, 33 km au NNO de la préfecture au confluent de l’Amance et de la Saône, desservie par le canal de l’Est et la voie ferrée de Chalindrey à Vesoul; un collège public. La grosse menuiserie du groupe OGF, spécialiste de la fabrication de cercueils (SBPI, 130 sal.), est passée du groupe états-unien Vestar à l'investisseur français Astorg Partners; Jussey est le siège de la maison Quivogne, spécialiste de matériel agricole (charrues à disques) et également propriétaire des fermetures Mischler de Frétigney-et-Velloreille; elle compte 170 sal. avec l’atelier de Pôlaincourt dans le canton voisin; supermarchés Carrefour (20 sal.) et Intermarché (40 sal.).

Le bourg est au sud de l'Amance, appuyé sur les collines; il se double, de l'autre côté de la rivière, d'un grand quartier développé autour de la gare. Il s’orne de l’une des plus anciennes statues symbolisant la Marianne républicaine, en pied et arborant des insignes maçonniques, érigée en 1849; centre médico-psychologique. La commune a intégré Noroy-lès-Jussey (100 hab.), à 5 km au sud-ouest, en 1972; elle a eu plus de 3 000 hab. au milieu du 19e s., et sa population diminue constamment depuis (-60 hab. de 1999 à 2008). Elle est le siège de la communauté de communes du Pays Jusséen, qui rassemble 21 communes (4 900 hab.).

Le canton a 5 700 hab. (6 000 en 1999), 22 communes et 23 993 ha dont 8 262 de bois. Limitrophe de la Haute-Marne et des Vosges, traversé par la Saône, il s’étend du SO au NE; la partie méridionale autour de Jussey est sur le plateau jurassique, qui domine par un talus boisé, ouvert par la Saône, le bas plateau triasique du nord. Sur celui-ci, tout au NE, campe

Passavant-la-Rochère (730 Passavantais, 2 989 ha dont 1 792 de bois) à 22 km NE de Jussey. Ses grands bois jouxtent la forêt domaniale de Darney qui est dans les Vosges; la commune a absorbé dans les années 1790 celle des Côtes, juste à l'est de l'autre côté de la Saône; la Rochère est un gros hameau au nord, dans un large vallon en amont de l'Étang Neuf, où se voit le beau jardin de la propriété Dumoulin. Le village conserve une tour et un donjon classés, et une vieille forge avec son étang. La cristallerie de La Rochère se flatte d’être la plus ancienne verrerie de France, remontant à 1475; elle produit surtout des briques et tuiles de verre et de la gobeletterie et emploie 180 personnes. Passavant aussi perd des habitants (1 500 vers 1870, 1 200 en 1962) et sa population a encore chuté de 90 hab. entre 1999 et 2008.

Un peu au sud, au bord du Coney dont la vallée est empruntée par le canal de l’Est, Demangevelle (360 Demangevellois, 1 462 ha dont 614 de bois) conserve une filature de coton et viscose (60 sal.). Corre (610 Corréens, 913 ha), 13 km au NE de Jussey, est au point où le canal de l’Est aborde la vallée de la Saône, qui devient navigable en aval; port de plaisance, aliments du bétail au moulin Jacquot (Sanders, 40 sal.), fabrique de meubles de cuisine Détroye (60 sal.); la commune a perdu 40 hab. après 1999. Non loin vers l’ouest, Jonvelle (150 Jonvellois, 1 237 ha dont 540 de bois), 15 km au nord de Jussey, au bord de la haute Saône non navigable, a un musée-exposition de vieux matériels agricoles, et de restes romains.

Blondefontaine (250 Blondifontains, 1 340 ha dont 479 de bois), 7 km au NO du chef-lieu, a une originale église classée des années 1780, au plan octogonal et au clocher court; gouffre dit Trou de la Jacquenelle au nord-ouest. Betaucourt (150 Betaucourtois, 717 ha), 5 km NNE de Jussey, est riveraine de la Saône; maçonnerie Fumasoli (25 sal.).