Canton de Luxeuil-les-Bains

Luxeuil-les-Bains

7 900 hab. (Luxoviens) dont 410 à part, 2 181 ha dont 1 408 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Saône dans l’arrondissement de Lure, 17 km au NO (28 km NE de Vesoul); Luxeuil est une station thermale, entourée de bois et située dans la vallée de la Breuchère, affluent de la Lanterne, dans le piémont des Vosges et sur la N 57 (E 23). Son nom vient du radical lix, qui évoque des eaux. L’établissement thermal (35 sal.), qui datait de 1768 et appartient à la Châine thermale du Soleil, a été refait en 1938 et s’accompagne d’un hôpital thermal; il est flanqué d’un grand parc et d’un casino du groupe Moliflor (80 sal.). Au quartier thermal, Luxeuil associe deux autres unités.

La ville ancienne, un peu au sud, conserve des maisons intéressantes et une basilique à cloître, issue d’une abbaye; musée de la tour des Échevins, conservatoire de la dentelle, musée des combattants de la Haute-Saône; deux collèges publics, lycées général et professionnel publics, un collège privé et un centre de formation des maisons familiales rurales, un centre hospitalier de 95 lits, un institut médico-éducatif.

La ville industrielle, autour de la gare, n’a guère gardé de souvenir du temps où Mulhouse y avait essaimé son industrie textile, et les sièges Cauval (Dumeste, 150 sal.) ont fermé en 2006. Luxeuil a néanmoins quelques ateliers notables: Cobra (Depreux, 75 sal.), spécialiste de convoyeurs en caoutchouc et pvc; Cattin ex-Dantherm (filtres industriels, 65 sal.); Carpenter (plastiques et produits cellulaires, 50 sal.); Bruno Richard (linge de maison, 25 sal.); scierie Genet (40 sal.); installations thermiques Roussel (20 sal.); négoce de meubles Gefec (30 sal.); transports Tard (40 sal.) et Grosjean (25 sal.); hypermarché Auchan (170 sal.), Casino (60 sal.), Bricomarché (25 sal.).

Luxeuil avait 3 000 hab. au début du 19e s., 5 200 à la fin, 6 700 en 1952; sa population a culminé à 10 100 (sdc) en 1975 et diminue depuis; elle a perdu 1 100 hab. de 1999 à 2008. La communauté de communes du pays de Luxeuil compte 13 communes (15 000 hab.) des cantons de Luxeuil et de Saint-Sauveur. La ville est aussi le siège du pays des Vosges saônoises, qui contiennt tout le nord et l’est du département de Haute-Saône, y compris Lure; il associe 10 communautés de communes, au total 162 communes et 86 000 hab. sur 163 000 ha. L’unité urbaine Insee est donnée pour 13 300 hab., l’aire urbaine pour 15 600 seulement.

Le canton a 7 700 hab. (8 600 en 1999), 8 100 avec les doubles comptes, 2 communes et 2 571 ha dont 1 662 de bois: seule la très petite commune de Saint-Valbert (230 hab., 390 ha dont 244 de bois), au NE au-delà de la forêt de Luxeuil, s'ajoute au chef-lieu; on y visite le parc animalier de l'Ermitage. Plusieurs des installations et des activités liées à Luxeuil, dont l'aérodrome, sont dans le canton voisin de Saint-Sauveur.