Canton de la Flèche

Flèche (La)

16 300 hab. (Fléchois) dont 1 100 à part, 7 421 ha dont 1 050 de bois, sous-préfecture de la Sarthe à 43 km SO du Mans dans la vallée du Loir. Le nom, sans rapport avec une flèche, viendrait de finis, la frontière, évoquant la limite entre Maine et Anjou. La ville, dont le site est classé, s'est développée des deux côtés de la rivière. Au centre, l'ancien domaine des Carmes a fourni les bâtiments de l'hôtel de ville et un grand parc public. Au nord, la mère de Jeanne d'Albret fit construire un Château Neuf en 1537, où le futur Henri IV fut apparemment conçu avant que Jeanne ne parte s'installer à Pau en 1553. Confié aux jésuites par Henri IV en 1604 pour en faire un collège, où plus tard le jeune Descartes fit des études, le château fut récupéré par l'État en 1762, à l'occasion de l'expulsion des jésuites, et affecté à la préparation à l'École militaire de Paris; en 1808 il devint le Prytanée, destiné à la formation des enfants de militaires. C'est le principal monument de la ville, accueillant 300 élèves, étalé sur 19 ha, doté d'un grand parc et de quelques éléments qui se visitent, dont la chapelle.

La Flèche, labellisée «plus beau détour de France», dispose dans la vallée, en amont de la ville, de l'étang de la Monnerie (40 ha), devenu le centre d'une vaste base de loisirs; sur la rive gauche se trouvent à l'est un aérodrome avec aéroclub, et près de grands bois le zoo de Tertre Rouge (30 sal.), l'un des grands du genre. L'activité culturelle est de bon niveau: théâtre de la Halle au Blé depuis le 19e siècle, centre culturel le Carroi, compagnie des Tapis francs (chansons), festival des Affranchis (théâtre de rue), musée; la ville a deux collèges publics et un privé, deux lycées publics et un privé, un centre hospitalier (125 lits) et une clinique (35 lits).

La Flèche est le siège de la communauté de communes du Pays fléchois (17 communes, 23 700 hab.) et a créé une Maison de l'économie, de la formation et de l'emploi; pépinière d'entreprises avec foire-exposition, 5 zones d'activités, marchés. Les principaux établissements productifs sont une grosse usine d'emballages alimentaires en aluminium Ardagh Mp West (400 sal.), groupe irlandais qui l'a acquise d'Impress Metal (groupe britannique Daughty) en 1910 et qui fut auparavant à Cebal-Pechiney, assortie d'un centre de recherche (70 sal.) et d'une annexe à Crosmières; les revêtements de sol Kalker (groupe Hannecard, 130 sal.); l’imprimerie-reliure Brodard et Taupin (190 sal.); les clôtures et appareils électriques Lacmé (150 sal.), entreprise créée en région parisienne en 1956 et transférée à La Flèche en 1972, et dont le sigle signifie La Clôture moderne électrique. La Flèche a aussi les ateliers de métallerie Défi Group (70 sal.), de mécanique SED (60 sal.), MPPL (40 sal.), Srem (25 sal.); moules et modèles Attem (25 sal.) et Cortinovis (20 sal.), carrosserie Toutain (40 sal.); conserves de fruits Garnifruits (35 sal.).

Le secteur tertiaire est illustré par les transports l’Étoile routière (310 sal.), Gayet (50 sal.), Raine (45 sal.), Cottu (40 sal.), les autocars Daumin (45 sal.); hypermarché Leclerc (200 sal.) et supermarché Carrefour (60 sal.), Bricomarché (35 sal.); vente à domicile Les Magasins Bleus (35 sal.), négoces d'électroménager Logitec (30 sal.), d'armes et munitions Europ Arm (25 sal.), d'équipements de pharmacies Arx (25 sal.), de boissons Proxi Boissons (20 sal.); comptabilité Sofiroc (20 sal.); installations électriques Sogeco (50 sal.), peinture en bâtiment Boulfray (70 sal.), marbrerie Walle (40 ssal.); nettoyages PCS (200 sal.), TEN (40 sal.).

La commune, qui avait 7 000 hab. dans les années 1850, s’est agrandie en 1866 du territoire de Sainte-Colombe sur la rive gauche du Loir, qui lui a apporté 2 400 hab.; et, en 1964, de ceux de Saint-Germain-du-Val au nord-est (910 hab.), de Verron au nord-ouest (540 hab.). La population a continué à croître lentement ensuite; mais elle aurait diminué de 600 hab. entre 1999 et 2009. Depuis 1989, le maire de La Flèche est Guy-Michel Chauveau, socialiste, enseignant et ancien député. L’Insee limite l’unité urbaine de La Flèche à 16 200 hab., l’aire urbaine à 17 700 hab. L’arrondissement a 151 000 hab. (87 200 en 1999), 12 cantons, 125 communes, 2 521 km2; il a été agrandi en 2006 par l'adjonction de cinq cantons de l'arrondissement du Mans et occupe ainsi toute la moitié sud du département.

Le canton, limitrophe du Maine-et-Loir et axé sur la basse vallée du Loir, a 21 500 hab. (20 400 en 1999), 7 communes, 20 444 ha. Clermont-Créans (1 230 Clermontois, 1 782 ha dont 287 de bois), 5 km ENE de La Flèche, s’orne des châteaux d’Oyré, élégante demeure du 18e s. avec jardins et servant de gîte, et de Créans sur la rive droite du Loir (15e et 18e s.). La commune résulte d’une fusion ancienne (1842) et, de 1 600 hab. en 1851, était tombée à 780 hab. en 1975 avant de reprendre un peu de poids; elle a gagné 210 hab. de 1999 à 2009. En aval de La Flèche, Cré (820 Créaciers, 1 719 ha dont 800 de bois), à 8 km OSO, propose un écomusée et une ferme animalière; elle a gagné 150 hab. de 1999 à 2009.

Bazouges-sur-le-Loir (1 230 Bazougeois, 2 990 ha dont 609 de bois), rive droite, est un site urbain classé, doté d’un beau château du début du 16e siècle à grosses tours, une église romane, un musée de la faune locale; un peu à l’ouest, se voit le château de la Barbée, du 19e s. La commune a un institut médico-éducatif, une fabrique d’étiquettes adhésives (Bopack, 45 sal.); sa population avait un peu diminué après 1975, mais s’est stabilisée dans les années 1990. À Crosmières (970 Crosmiérois, 2 045 ha dont 287 de bois), 8 km au NO de La Flèche sur la route de Sablé, atelier d’emballage alimentaire Ardagh (ex-IMP ex-Pechiney, 60 sal.); la commune a gagné 250 hab. (+35%) de 1999 à 2009.

La Chapelle-d’Aligné (1 540 Chapellois, 3 304 ha dont 680 de bois) est plus à l’écart tout à l’ouest du canton dans les collines, 16 km ONO du chef-lieu, et traversée par l’autoroute Océane mais sans accès; château des Gringuenières, conditionnement à façon LPC (70 sal.), fabrique de matériel agricole (35 sal., enrouleurs de tuyaux Perrot, groupe Lindsay), avec centre de recherche et d’essais du groupe. Cette commune a gagné 360 hab. de 1999 à 2009 (+31%).