Canton de Malicorne-sur-Sarthe

Malicorne-sur-Sarthe

1 990 hab. (Malicornais), 1 513 ha dont 426 de bois, chef-lieu de canton de la Sarthe dans l'arrondissement de La Flèche, 15 km au nord de celle-ci, 33 km au SO du Mans. La bourgade est sur la rive gauche de la Sarthe, au creux d'un long méandre en un site où se rassemblent plusieurs ruisseaux, qui lui valurent son ancien nom de Condé. Elle offre un port de plaisance, un château du 18e siècle avec parc.

D'une ancienne tradition du travail de l'argile remontant à l'époque gallo-romaine, subsistent des productions de poterie d'art et de faïence, qui justifient un musée dans une ancienne manufacture; Lifetec répare du matériel électronique (50 sal.)électricité et plomberie Sapelec (20 sal.), négoce de quincaillerie Arena (20 sal.). Le village est considéré comme «petite cité de caractère»; il a un collège public. Le nom était Malicorne tout court jusqu’en 1933; sa population diminuait lentement depuis 1968 (1 800 hab. sdc) mais a gagné 280 hab. de 1999 à 2009. La communauté de communes du pays Malicornais réunit 7 communes et 7 400 hab. et siège à Malicorne.

Le canton a 10 900 hab. (9 100 en 1999), 11 communes, 21 461 ha; il est très boisé dans toute sa partie septentrionale et orientale. Au nord se tient la bourgade de Noyen-sur-Sarthe. Saint-Jean-du-Bois (640 Jeamboisiens, 1 462 ha dont 760 de bois), au NE à 8 km de Malicorne, bénéficie d’un long étang de barrage que domine la château de la Houssaye; elle a 150 hab. de plus qu'en 1999 (+31%). Mézeray (1 810 Mézeréens, 3 295 ha dont 1 017 de bois), 6 km à l’est de Malicorne au bord de la Vézanne, qui rejoint la Sarthe à Malicorne, est également entourée de bois, dont celui de l’Augonay au nord; elle a gagné 310 hab. de 1999 à 2009. Le territoire de Courcelles-la-Forêt (430 Courcellais, 1 960 ha dont 452 de bois), 7 km SE de Malicorne, englobe la moitié de la forêt de Courcelles; son église est inscrite.

Le Bailleul (1 220 Bailleulois, 2 746 ha dont 322 de bois), 8 km au SO de Malicorne, inclut l’échangeur de l’Océane (A 11) avec péage, qui dessert Sablé et La Flèche. Près de cet échangeur, les intercommunalités de Sablé, Malicorne et La Flèche établissent une zone d’activités ambitieuse, regrettablement dénommée Ouest Park avec un k, qui doit recevoir en 2007 le pôle hospitalier dit tout aussi maladroitement «Sud Sarthe» en franglais; constructions et travaux publics Luc Durand (40 sal.), éléments en béton Geoxia (25 sal.); église néoromane inscrite de 1840. La population communale a monté de 360 hab. de 1999 à 2009, soit de +42%).


Noyen-sur-Sarthe

2 630 hab. (Noyennais), 4 358 ha dont 1 018 de bois, commune de la Sarthe dans le canton de Malicorne, 7 km au nord de celle-ci sur la rive droite de la Sarthe; gare et port de plaisance; Copirel, du groupe belge Recticel, y a une fabrique de literie Bultex (100 sal.). La population communale s’est assez constamment tenue entre 2 000 et 2 500 hab. durant les deux derniers siècles; elle a augmenté de 310 hab. entre 1999 et 2009.