Canton de Blangy-sur-Bresle

Blangy-sur-Bresle

3 100 hab. (Blangeois), 1 745 ha dont 554 ha de bois, chef-lieu de canton de Seine-Maritime dans l’arrondissement de Dieppe, 22 km au SE d’Eu. Le bourg est dans la vallée de la Bresle, à la limite de la région et au passage de l’autoroute A 28 (échangeur). C’est une petite ville industrielle entièrement tournée vers la production de flaconnages pour les parfums et la pharmacie et de moules et modèles pour la verrerie, mais qui a subi des réductions d’effectifs et même des disparitions d'entreprises: restent les flaconnages Nigermat (90 sal.) et Waltersperger (30 sal.), les moules et modèles SNM (45 sal.), Nusbaumer (40 sal.), Devaux (30 sal.), Somobresle (30 sal.), MMB (Maquettes et Modèles de la Bresle, 20 sal.); fonderie de fonte Caffier-Barreau (CBI, 25 sal.); sérigraphie Euro-Décor 93 (50 sal.), Atelier Sérigraphique de la Bresle (20 sal.); plasturgie PHN (Plastiques de Haute-Normandie, 65 sal.). S'y ajoutent les transports JPL (40 sal.) et CST Profret (25 sal.), le traitement de déchets Ikos (40 sal.), les travaux publics EBTP (90 sal.); supermarché U (45 sal.).

Dans l’ancien manoir de Fontaine, du 16e s. et en briques, a été ouvert un centre culturel avec musées de la verrerie, des maquettes et moules, des outils de la ferme, des instruments de musique, de géologie et d’archéologie; la ville a un collège public. La commune s’étend au sud en englobant sur le plateau une partie de la Haute forêt d’Eu. Elle était seulement Blangy avant 1962; peuplée de 1 900 hab. en 1900, elle est passée à 2 400 en 1954, 3 300 en 1968 et elle est restée depuis à peu près à ce niveau; mais elle a perdu 400 hab. entre 1999 et 2008, pour la première fois depuis plus d’un siècle. La communauté de communes de Blangy-sur-Bresle correspond au canton et siège à Blangy, qui est également le siège du pays Bresle-Yères, associant 77 communes et 63 400 hab. sur 730 km2.

Le canton a 10 900 hab., 19 communes, 19 234 ha dont 6 130 de bois; il est limitrophe du département de la Somme, et sa grappe d’industries déborde sur des communes picardes voisines, comme Neslette. Nesle-Normandeuse (600 Neslois, 910 ha dont 169 de bois), 4 km au SE de Blangy dans un vallon affluent de la Bresle, a une fabrique de verre creux (Fourover, 40 sal.) et un site de vol libre au mont Faucon (153 m); château de Romesnil (18e s.). Pierrecourt (480 hab., 951 ha dont 258 de bois), juste au sud-ouest, accueille les transports LTV (20 sal.)

Hodeng-au-Bosc (620 Hodengeois, 877 ha dont 381 de bois), 11 km au SE de Blangy, est le site d’une très grosse verrerie de flaconnages pour parfums, installée depuis le 17e siècle dans la forêt de Guimerville, au hameau du Courval (Verrerie du Courval); elle appartient au groupe Pochet, emploie 1 370 personnes et s’est encore récemment modernisée avec un quatrième four. La commune est bordée à l’est par le cours de la Bresle; sa population s'est accrue de 60 hab. entre 1999 et 2008. Sur le relief à l'ouest, la commune contient une partie de la forêt domaniale d'Eu, partagée avec Campneuseville (540 Campneusevillais, 1 230 ha sont 372 de bois) sur le plateau, commune qui a gagné 50 hab. depuis 1999.

En aval de Blangy, Monchaux-Soreng (650 Monchaliens, 1 005 ha dont 528 de bois) ajoute pour sa part deux ateliers de moules pour plastiques de moins de 20 emplois et Rieux (660 hab. dont 40 à part, 709 ha dont 341 de bois), juste au SO de Monchaux, un petit atelier de plastiques, et un institut médico-pédagogique; les deux communes ont perdu récemment des ateliers plus étoffés. À Guerville (460 Guervillois, 1 246 ha dont 635 de bois), 11 km au NO de Blangy, la société FSTB assure depuis 1998 le contrôle de qualité des emballages verriers (45 sal.); le château de la Haye y abrite la secte des Rose-Croix d’Or; la commune a gagné 50 hab. depuis 1999.

Sur le plateau, à 12 km SSO de Blangy, entre deux massifs de la forêt d’Eu, Foucarmont (1 050 Foucarmontois, 728 ha) est un village-centre actif, de population légèrement croissante jusqu'en 1999 (710 hab. en 1954), qui introduit un peu de diversité dans les emplois: usine de surgelés Gewy du groupe Alliance (390 sal.), menuiserie TCM (Thibault, 25 sal.), distribution de boissons de la Grandvilloise de boissons (25 sal.), constructions et travaux publics Thibault (75 sal.), transports Mettelle (30 sal.); l’atelier de confection Patuel a fermé en 2001 mais a pu être remplacé que par une petite entreprise de 20 anciens salariés (30 en 2011), dans le même domaine (Cré’Actif). Les restes d’une abbaye cistercienne, qui fut fondée en 1130, se voient dans la vallée de l’Yères juste en aval du village. Non loin, 3 km à l’ESE de Foucarmont, le village-rue de Saint-Léger-aux-Bois (500 Léodégariens, 1 102 ha dont 241 de bois) a une grosse tour ronde du 16e siècle, et un négoce de fruits et légumes (Domaine du Gourmet, 30 sal.).