Canton de Notre-Dame-de-Bondeville

Notre-Dame-de-Bondeville

7 200 hab. (Bondevillais), 628 ha dont 299 de bois chef-lieu de canton de Seine-Maritime dans l’arrondissement de Rouen, 8 km au NO de la préfecture dans la vallée du Cailly. La ville a participé à l’épopée rouennaise du textile et fut l’un des premiers lieux de production des indiennes. Ce passé est évoqué dans le musée industriel de la Corderie, installé dans une ancienne usine. La seule usine de poids est aujourd’hui la fabrique de produits pharmaceutiques Glaxo, qui occupe 900 personnes; issue d’un laboratoire Choay créé en 1911 et implanté à Bondeville en 1969 dans une ancienne filature, elle est passée à Sanofi en 1981, et à Glaxo en 2004 à la suite de la fusion Sanofi-Aventis; atelier de teinture textile Leboucher (20 sal.), menuiseries OTB (30 sal., meubles de bureau) et Simmad (20 sal.), peinture Brault (30 sal.), travaux publics Colas (100 sal.)

Le territoire de la commune dessine trois doigts: l’un vers le nord dans la vallée du Cailly où sont le parc d’activité dit du Linoléum, l’espace Sanofi et la Corderie; un autre vers le nord-est dans les Longs Vallons entourés par la Forêt Verte (bois de Saint-Gervais); le troisième vers le sud-est en direction de Mont-Saint-Aignan, où passe la rocade Nord de Rouen, ou du Bois du Darnes. La ville a un collège public; du côté de la Forêt Verte, elle héberge un village d’accueil pour déficients intellectuels âgés (Sylveison). Elle a eu 3 000 hab. en 1900 et pas beaucoup plus vers 1950 (3 500) puis a doublé sa population dans les années 1980 et ralenti ensuite sa croissance, et a même perdu quelque 500 hab. de 1999 à 2008.

Le canton a 25 700 hab. (26 300 hab.), 9 communes, 8 387 ha dont 3 384 de bois. Il s’étend de part et d’autre de la vallée du Cailly. Sur le plateau occidental, le village de Roumare (1 380 Roumarois, 996 ha), 13 km au NO de Rouen, n’a plus guère de rapport avec la vaste forêt qui porte son nom, mais il est situé près de la bifurcation des autoroutes A 150 et A 151 qui divergent vers Yvetot et vers Dieppe; restaurant-discothèque la Brocherie (40 sal.), charpente Paroielle (20 sal.); le nombre d’habitants de Roumare a été augmenté de 260 hab. entre 1999 et 2008. Pissy-Pôville (1 310 Pissy-Pôvillais, 1 126 ha), au nord de Roumare, héberge une entreprise d’étude de marchés pour la grande distribution alimentaire (Cofim, 75 sal.). La commune résulte d’une fusion ancienne (1822) et sa population croît surtout depuis 1980 (680 hab. en 1975).

La Vaupalière (1 000 Vespaliens, 800 ha dont 294 de bois), village de défrichement du 12e siècle, lui fait suite vers Rouen. La commune, qui contient un grand poste d’interconnexion électrique et un échangeur autoroutier, accueille un centre de gardiennage Sécurifrance (390 sal.), l’entreprise de forage et maçonnerie PSD (Perfo Sciage Diamant, 110 sal.), un négoce de matériel de manutention (Cimme, 35 sal.), le traiteur Lecointe (35 sal.); nettoyage ISS (20 sal.), transports DSV (25 sal.). Le village se pique d’avoir connu le premier réseau téléphonique local de France, dès 1878. Sa population a crû depuis le minimum des années 1930, où elle était tombée à 400 hab., mais est resté étale de 1999 à 2008.

Plus au sud, Montigny (1 180 Montignais, 783 ha dont 533 de bois) occupe une clairière fermée dans la partie septentrionale de la forêt de Roumare; château du 17e s. Dans la vallée du Cailly, en amont de Notre-Dame-de-Bondeville, Saint-Jean-du-Cardonnay (1 370 Cardonnaysiens, 752 ha) accueille une plate-forme des transports Alloin (40 sal.) et la maçonnerie Normandie Rénovation (40 sal.), un négoce de confiserie (SAPP, 30 sal.) et la scierie Derou (emballages en bois, 20 sal.); sa population s'est accrue de 60 hab. entre 1999 et 2008. Suivent dans la même vallée Le Houlme, puis Malaunay, qui ont dépassé 2 000 hab. Le plateau à l’est de la vallée est occupé par Houppeville.


Houlme (Le)

4 100 hab. (Houlmois), 297 ha, commune de Seine-Maritime dans le canton de Notre-Dame-de-Bondeville, 2 km au nord dans la vallée du Cailly. Elle a une gare, un ensemble sportif et culturel, un collège public; un centre Leclerc de 100 salariés. L’entreprise Wild (ex-Brasfoucard) élabore des arômes et ingrédients pour desserts (70 sal.); métallerie Sofam (55 sal.) et menuiserie métallique Steco (25 sal.), un transporteur (Sotraloma, 50 sal.), un négoce de matériaux (Havraise, 20 sal.), un de matériel de nettoyage (Euro Steam, 25 sal.), transports Sotraloma (40 sal.). La commune a eu 2 500 hab. en 1900, 3 200 en 1954, puis est montée au-delà de 4 000 hab. dès 1975, mais a perdu 320 hab. de 1999 à 2008.


Houppeville

500 hab. (Houppevillais), 2 080 ha dont 1 607 de bois, commune de Seine-Maritime dans le canton de Notre-Dame-de-Bondeville, sur le plateau; son territoire inclut la quasi-totalité de la Forêt Verte, qui la sépare des banlieues rouennaises et au milieu de laquelle l'habitat se tient dans une grande clairière de plateau; l'église, classée, est en partie des 12e-13e s. La population, longtemps stabilisée autour de 600 habitants, a commencé à croître sensiblement autour de 1970 et n’a cessé d’augmenter depuis, mais n'a gagné qu'une cinquantaine d'habitants après 1999.


Malaunay

6 000 hab. (Malaunaysiens), 925 ha dont 196 de bois, commune de Seine-Maritime dans le canton de Notre-Dame-de-Bondeville, 5 km au nord du chef-lieu dans la vallée du Cailly. Le textile de la vallée n’a laissé sur place que deux teintureries d'une dizaine de salariés chacune (dont R. Blondel), mais Malaunay accueille un site de la firme d’appareillages électriques Legrand, qui emploie 370 personnes à Malaunay, plus d'autres en amont à Montville et Fontaine; s'y ajoute l'Atelier Électrique Normand (AEN, 25 sal.). Dans d'autres domaines, Nutriset (85 sal.) fabrique des pâtes de cacahuètes (Plumpy Nut) pour les ONG et l’ONU; peinture Lavenu (20 sal.), conditionnements Snec (25 sal.). La commune a beaucoup gagné à l’exurbanisation rouennaise: elle avait 2 400 hab. en 1900, 3 200 en 1954, 5 100 en 1982 et a continué de croître dans les années 1990 mais semble plafonner; elle a perdu une soixantaine d'habitants entre 1999 et 2008.