Canton de Mauzé-sur-le-Mignon

Mauzé-sur-le-Mignon

2 780 hab. (Mauzéens), 2 362 ha, chef-lieu de canton des Deux-Sèvres dans l'arrondissement de Niort, 24 km au SO de la préfecture. La ville est à l'extrémité SE du marais Poitevin, de part et d'autre du Mignon. Bien placée sur le couloir de circulation de Niort à La Rochelle, elle a une gare et elle est desservie par la N 11, qui se transforme en autoroute A 810. C'est une ancienne place forte, où subsistent des éléments de remparts et du château fort du 11e s. Elle fut le lieu de naissance de l'explorateur René Caillié (1799-1838), honoré par des fêtes annuelles en juin et un festival de l'Aventure individuelle.

Le bourg a un collège public, au nom de René Caillié, et un ensemble de services, commerces et équipements publics assez complet. La fabrique d’équipement industriel (pompes, cuves) Pierre Guérin, née en 1949 et parvenue au groupe suédois Industri Kapital par Fives-Lille, emploie 300 personnes dont 95 à Mauzé et 210 à Niort; la Cepam (Compagnie européenne de produits pour l’agencement et le meuble, groupe Rougier) en emploie 80 à la boiserie et à la finition de mobiliers; en outre, menuiserie d’aluminium Roche Alu (25 sal.), une minoterie, une petite fonderie de métaux légers, maison de retraite et de cure, Intermarché (50 sal.). La commune a absorbé en 1970 sa voisine de l’est Petit-Breuil-Deyrançon; depuis le minimum de 1936 (1 400 hab.), sa population a culminé en 1975, a stagné ensuite, puis s'est accrue de 340 hab. entre 1999 et 2008. Bon site www.ville-mauze-mignon.fr.

Le canton a 7 200 hab. (6 200 en 1999), 8 communes, 13 142 ha dont seulement 151 de bois; il est limitrophe de la Charente-Maritime, et touche au nord au département de la Vendée face à Damvix. Les marais remontent tout le long de la vallée du Mignon, que suit la limite départementale. Saint-Georges-de-Rex (400 Rexois, 1 763 ha), 5 km à l’est de Saint-Hilaire, a un centre d’aide par le travail; à l’est de la commune, des marais prolongent ceux du Vanneau et donnent sur la Sèvre niortaise, avec un petit port. Usseau (890 Uxellois, 1 624 ha), 9 km ESE de Mauzé, marque la fin des aires de marais colmatés, en amont sur le Mignon; maçonnerie Somebat (20 sal.), château d’Olbreuse (14e et 18e s.).

Au nord du canton règne la grande commune de Saint-Hilaire-la-Palud (1 610 Paludéens, 3 412 ha), à 8 km de Mauzé et 23 de Niort, entourée de marais au nord dans le bassin de la Sèvre, à l’ouest dans celui du Mignon, et même au sud dans la vallée de la Courance, affluent du Mignon; le village, «capitale du marais sauvage» et «station verte de vacances», a un petit port avec location de barques; parc ornithologique des Oiseaux du marais, de 7 ha, au nord du village; immobilier Jouinot (35 sal.); hameau et château de Sazay (19e s.) au sud de la commune, dont la population déclinait depuis le maximum de 2 000 hab. vers 1880, mais vient de reprendre 250 hab. entre 1999 et 2008.