Canton de Ménigoute

Ménigoute

890 hab. (Ménigoutais), 1 922 ha, chef-lieu de canton des Deux-Sèvres dans l'arrondissement de Parthenay, 25 km au SE de la ville et à la limite du département de la Vienne. Le village est perché sur une butte qui domine la rive gauche de la Vonne; il a un collège public et quelques atouts: chapelle gothique, musée des arts et traditions, festival international du film ornithologique, fête des traditions paysannes; étang de Bois Pouvreau au SO du village; édition de livres et papeteries WMD (50 sal.). La population communale est stable depuis un siècle, avec une légère tendance récente à la diminution. Ménigoute est le siège de la communauté de communes du pays Ménigoutais, qui correspond au canton.

Le canton a 4 800 hab., 11 communes, 23 352 ha dont 2 625 de bois; il est limitrophe du département de la Vienne. Au nord-est, Vasles (1 710 Vasléens, 8 916 ha dont 934 de bois), 11 km NNE de Ménigoute, a quelques bois et le château isolé de la Sayette, de 1628 avec deux tours rondes du 13e s., parc et jardins. Vasles passe pour une capitale du mouton, aime se surnommer «Mouton-Village», tient un marché aux ovins et propose un label «agneau vasles-mouton-village», ainsi qu'un «jardin des agneaux» avec parc floral et automates; le nombre de ses visiteurs saisonniers est estimé à 25 000, ce qui en ferait le troisième site de la Gâtine. La commune abrite aussi la maison de retraite médicalisée de Gatebourse et les autocars Chargelègue (55 sal.). L'Auxance coule dans la partie nord de la commune qui, très étendue, englobe au sud-ouest le bois de l'Abbesse et le hameau de la Pagerie, à 4 km à peine de Ménigoute, dont elle est limitrophe. Vasles a eu plus de 3 000 hab. à la fin du 19e s., et en avait encore 2 500 en 1954; elle s'est dépeuplée jusqu'en 1999, mais vient de retrouver 120 hab. de plus en 2008.

Enclavée dans la commune de Vasles à 6 km au nord de Ménigoute, la commune des Forges (130 hab., 1 061 ha) a un château avec golf et hébergements. Saint-Martin-du-Fouilloux (220 hab., 2 397 ha dont 420 de bois), à 14 km NO de Ménigoute et 12 km SE de Parthenay, est réputée posséder au NO du village, au Terrier, signalé par des pylônes de télécommunication, le point le plus élevé du département (272 m), d'où l'on a une vue étendue; promenade balisée; bois de Magot au NE de la commune. Chantecorps (350 hab., 1 910 ha dont 240 de bois), 8 km à l'ouest de Ménigoute sur un petit affluent de la Vonne, conserve des ruines de l'abbaye des Châteliers, au bord de l'étang de même nom; église des 12e et 17e s. à balet. Un jardin des oiseaux a été aménagé dans la commune de Coutières (150 hab., 732 ha), proche de Ménigoute (4 km à l'ouest); il participe avec l'université de Poitiers à des activités de tournage de documentaires sur les oiseaux.