Canton de Saint-Varent

Saint-Varent

2 500 hab. (Saint-Varentais), 3 442 ha dont 255 de bois, chef-lieu de canton des Deux-Sèvres dans l’arrondissement de Bressuire, 21 km ENE de Bressuire et 12 km au sud de Thouars. La bourgade domine la vallée du Thouaret, affluent de rive gauche du Thouet, dans un relief localement accidenté en bordure du massif ancien et marqué par les carrières au sud-ouest; carrières Roy (120 sal.), films souples ACS (30 sal.), constructions ferroviaires Colas Rail (50 sal.), transports Bodet (35 sal.); au hameau de Riblaire sur le Thouret et la route de Bressuire à Parthenay, la grosse laiterie de la Fromagère de Riblaire (300 sal., au groupe Lactalis) est issue d'une beurrerie créée en 1893, qui a pris son nom actuel dès 1911. Dotée d’un collège public et d’un Intermarché (25 sal.), la commune a une population stable depuis les années 1960; elle avait 2 000 à 2 200 hab. entre 1900 et 1950. Elle est le siège de la communauté de communes du Saint-Varentais, qui correspond exactement au canton.

Le canton a 5 600 hab. (5 400 en 1999), 16 827 ha dont 3 225 de bois. À Luzay (570 Luzéens, 2 098 ha) au NE du chef-lieu, se voient un château au village de Thiors (15e-16e s.), des ruines féodales au hameau de la Coindrie, un pont roman (12e s.); la commune a 40 hab. de plus qu'en 1999. Glénay (530 Glénéens, 2 114 ha dont 218 de bois), 4 km SSO de Saint-Varent, montre des ruines d’un château féodal et une église qui fut abbatiale; anciennes carrières, fabrique de matériel agricole (Chabeauti, 25 sal.).

Luché-Thouarsais (380 Luchéens, 1 346 ha), 8 km à l’ouest du chef-lieu, a une base de loisirs avec plan d’eau (la Bourlière) et une carrière (40 sal.) à la Ménardière; et 40 hab. deplus qu'en 1999. Coulonges-Thouarsais (430 hab., 1 726 ha), 9 km NO du chef-lieu, a reçu un parc de 6 éoliennes (12 MW) à la société Enel et s'est accrue de 40 hab. de 1999 à 2008. La Chapelle-Gaudin (230 Chapellais, 1 701 ha) à l’angle NO du canton, 13 km ONO de Saint-Varent, s’orne du château de Vermette, de style flamboyant (15e-16e s.); elle a reçu également un parc de 6 éoliennes (12 MW) pour Enel.