Canton de Rosières-en-Santerre

Rosières-en-Santerre

2 890 hab. (Rosiérois), 1 298 ha, chef-lieu de canton de la Somme dans l’arrondissement de Montdidier, à 24 km NNE de celle-ci et 34 km ESE d’Amiens. Le bourg dispose d’une gare et d’un collège public, un Intermarché (25 sal.) ainsi que d’une zone industrielle de 64 ha. L’usine Sitpa, du groupe Nestlé, occupe 160 personnes au traitement des pommes de terre par déshydratation (flocons et purées Mousline). Le groupe Trigano fabriquait les tentes Maréchal, qui ont laissé à la petite entreprise Bâches Services; d’une ancienne tradition de bonneterie ne subsistent que les tricots Saint-Kilien. Le groupe Bonduelle a repris l’ancienne usine Avril-Cirio et en a fait une plate-forme logistique (60 sal.); négoce de matériel agricole Holmer (20 sal.), conditionnement Santerre 2000 (20 sal.), travaux publics Cise (25 sal.). La population communale est longtemps restée aux environs de 2 500 hab.; elle a augmenté entre 1960 et 1990 puis s’est légèrement tassée, perdant 90 hab. de 1999 à 2008.

Le canton a 8 900 hab. (8 400 en 1999), 20 communes, 13 033 ha et occupe une part du plateau de Santerre, particulièrement plat, entre A 1 et A 29. Caractéristique de l’agriculture du Santerre, il consacre la moitié de la superficie cultivée aux céréales, 16% aux betteraves et autant aux pommes de terre, presque rien aux cultures fourragères et à l’herbe. À Harbonnières (1 490 1 320 hab., 1 537 ha), 6 km au NO de Rosières, grande église du gothique flamboyant que son ampleur a fait surnommer la «cathédrale du Santerre», et fabrique de produits chlorés de la SPCH (Société des produits chimiques d’Harbonnières, 95 sal., marque Dozol); institut médico-éducatif; la commune s'est accrue de 170 hab. entre 1999 et 2008.

Caix (720 Caixois, 1 195 ha), 4 km à l’ouest de Rosières et à la source de la Luce, qui a gagné 60 hab. dans le même temps, a une maison de retraite (25 sal., Château de Caix) et une petite fabrique d'appareils médicaux Vog Medicam Darliewice (20 sal.); son église des 13e et 15e-16e s., à gros clocher latéral carré, est classée. Une nécropole nationale est à Maucourt (150 hab., 368 ha), 5 km ESE du chef-lieu. Les communes du canton forment la communauté de communes du Santerre, qui siège à Rosières.