Canton de Lavit

Lavit

1 550 hab. (Lavitois), 2 628 ha dont 241 de bois, chef-lieu de canton du Tarn-et-Garonne dans l'arrondissement de Castelsarrasin, 18 km au SO de celle-ci. La bourgade, ancien village réaménagé en bastide au début du 14e siècle, est juchée sur une étroite échine entre la vallée de l'Ayroux et celle de la Sère. Elle a un clocher toulousain; nombreux commerces et services, foyer pour handicapés du Barradis (150 sal.), maison de retraite et centre médico-pédagogique; festival de théâtre, maison de la Lomagne; transports par cars TransLomagne (30 sal.). La commune s'orne de plusieurs lacs collinaires, dont le plus grand sur la Sère, créé en 1990 (60 ha, 2 Mm3). Sa population, supérieure à 1 600 hab. dans la première moitié du 19e s., était tombée à 950 en 1954, mais elle a crû ensuite jusqu'en 1990.

Le canton, limitrophe du Gers, dans les collines accidentées et souvent caillouteuses de la Lomagne, a 3 000 hab., 14 communes, 16 472 ha dont 1 893 de bois. Les communes sont très petites: une centaine d'habitants en moyenne hors du chef-lieu. À l'extrême sud-ouest, Gramont (160 Gramontois, 1 358 ha), 14 km OSO de Lavit, a au bord de l'Arrats un beau château gothique et renaissance du 14e et du 16e s., bien restauré, avec réceptions et festival de musique.