Canton de Gençay

Gençay

1 630 hab. (Gencéens) dont 75 à part, 474 ha, chef-lieu de canton du département de la Vienne dans l’arrondissement de Montmorillon, 28 km au SSE de Poitiers dans la vallée de la Clouère. Gençay s’orne d’une église romane au plan en trèfle et clocher fortifié, d’un ancien château du 13e s. à grandes tours ruinées et façade flamboyante et renaissance. Elle a un collège public, une maison familiale rurale, un Intermarché (45 sal.); charcuterie (Thouvenin, 20 sal.). La population communale a nettement augmenté depuis le minimum des années 1930 à 970 hab.; mais elle semble plafonner et a même diminué de 50 hab. depuis 1999. La communauté de communes du pays Gencéen siège à Gençay et regroupe 9 communes, 6 900 hab., 25 100 ha.

Le canton a 8 400 hab. (7 600 en 1999), 10 communes, 32 689 ha dont 3 047 de bois. Saint-Maurice-la-Clouère (1 190 Saint-Mauriciens, 3 960 ha dont 554 de bois), qui fait face à Gençay sur la rive droite de la Clouère, a une belle église romane et le château de Galmoisin, du 17e s.; travaux publics Arlaud (20 sal.); la commune a eu son minimum de population en 1982 (825 hab.) et a repris depuis, gagnant 120 hab. de 1999 à 2008.

Magné (630 Magnésiens, 2 001 ha) est à 2 km au sud de Gençay et a également gagné 120 hab. dans le même temps; au nord de la commune se voit le château de la Roche (16e et 18e s.), avec jardins et musée de l’ordre de Malte; au sud coule la fontaine du Puy-Rabier, une résurgence vauclusienne d’où sourd la Belle, qui conflue avec la Clouère à Gençay; jardin botanique et parc floral de la Belle, au village, sur 6 ha.

Champagné-Saint-Hilaire (960 Champenois, 4 636 ha dont 487 de bois), 10 km au SO de Gençay, augmentée de 130 hab. depuis 1999, a hippodrome et haras; la commune avait un abattoir de volailles et lapins du groupe Doux, qui a eu 60 sal. en 205 et a été fermé en 2011 avec 30 salariés; le Clain traverse le finage. Sommières-du-Clain (800 Sommiérois, 2 621 ha dont 363 de bois), 12 km SSO de Gençay, conserve le château de Vareilles et, un peu en aval au bord du Clain dans un site boisé, l’abbaye de Moreau; la commune a gagné 130 hab. depuis 1999. En amont, Château-Garnier (640 Castelgarnerois, 3 589 ha dont 272 de bois), 15 km SSE de Gençay au bord du Clain, a de petits châteaux et un moulin à blé classé, une maison de retraite (25 sal.) et tient des foires et fêtes en été.

Dans la partie orientale du canton à 10 km SE de Gençay sur la Clouère, Saint-Secondin (560 Saint-Secondinois, 3 814 ha dont 433 de bois) a une église romane et un village de vacances; elle s'est accrue de 50 hab. depuis 1999. Tout au sud-est, 7 km plus loin, également en bord de Clouère, Usson-du-Poitou (1 350 Ussonnais, 7 264 ha dont 439 de bois) a aussi une jolie église romane, plusieurs châteaux et des étangs. La commune est animée par l’entreprise de carrières et transports Iribarren (35 et 45 sal.), l’atelier des sièges Duvivier (55 sal.); son nom était simplement Usson avant 1895; elle avait alors 2 600 hab. et sa population a diminué depuis, au moins jusqu’en 1975, puis s’est à peu près stabilisée; elle aurait reperdu une quarantaine d'habitants depuis 1999.