Canton d'Ermont

Ermont

28 400 hab. (Ermontois) dont 330 à part, 416 ha, chef-lieu de canton du Val-d'Oise dans l'arrondissement de Pontoise, 16 km ESE de la préfecture, entre Eaubonne et Franconville. La commune, résidentielle, est tout entière dans la plaine de Montmorency où son habitat prolonge vers le nord-ouest celui d'Écouen. De la gare d'Ermont-Eaubonne, à la pointe sud-est de la commune, divergent trois voies ferrées dont deux, vers Pontoise et vers Persan-Beaumont, traversent toute la commune. La première offre une autre gare du RER C en centre-ville (Cernay), la seconde deux gares du Transilien au nord, Ermont-Halte et Gros Noyer-Saint-Prix. L'A 115 suit à peu près la limite occidentale de la commune. Celle-ci est entièrement urbanisée et comporte plusieurs ensembles d'immeubles collectifs, surtout au centre et vers l'ouest, au sud-ouest et au sud-est.

Elle a un musée des arts et traditions, le théâtre de l'Aventure à l'extrême nord, deux collèges publics, deux lycées professionnels publics, un centre de formation en apprentissage, un foyer pour handicapés, un institut médico-éducatif, deux maisons de retraite et la clinique Claude-Bernard (380 sal., 240 lits) au sud-est, un hypermarché Cora (450 sal.) au sud-ouest; elle accueille aussi l'entreprise de constructions SNRB (45 sal.). Le canton, créé en 1967, correspond à la commune. Celle-ci avait 1 000 hab. en 1870, 3 100 en 1900, 8 800 en 1936, 19 300 en 1962 et poursuit sa croissance à un rythme plus ralenti depuis 1990 (28 000 hab.). La majorité municipale est traditionnellement à droite. Le maire est Hugues Portelli (UMP), également sénateur, professeur de droit.