Canton d'Herblay

Herblay

Highslide JS

26 300 hab. (Herblaysiens) dont 470 à part, 1 274 ha, chef-lieu de canton du Val-d'Oise dans l'arrondissement d'Argenteuil, 8 km au nord-ouest de celle-ci. La commune est sur la rive droite de la Seine dans la concavité au nord-est du grand méandre de la forêt de Saint-Germain; son église, inscrite, est en partie du 9e s. Son territoire est traversé au nord-est par l'A 15, équipée d'un vaste échangeur à l'angle nord-est et d'un plus discret au centre-nord. La zone d'activités de la Patte-d'Oie longe l'autoroute côté nord, d'un échangeur à l'autre. Le finage dessine une queue au nord-ouest dans le quartier des Courlains, entre Pierrelaye et Conflans-Sainte-Honorine, terminé par une zone d'activités relevant du parc des Bellevues.

L'habitat est divisé en deux parties. La principale est dans la moitié sud-est, avec le vieux centre, entouré de collectifs, et quelques grands immeubles aussi en bord de Seine; l'autre, à l'ouest, séparée de la précédente par un espace resté agricole, est aux abords de Conflans (les Courlains, les Cailloux Gris, l'Avenir) et se fond dans son agglomération. La commune possède une petite partie de la rive gauche de la Seine au nord d'Achères, et l'île d'Herblay, allongée et boisée. La voie ferrée Paris-Rouen procure une gare au centre-ville.

Herblay a deux collèges et un lycée publics, un collège et lycée privé, une maison de retraite, une clinique du Château (120 sal., 120 lits). Elle accueille des fabriques de sièges d'automobiles Lear (430 sal., états-unien), d'équipements d'aide à la navigation Sagem-Défense (Safran, 300 sal.), d'équipements pour automobiles Delphi (220 sal., états-unien), une imprimerie Impression-France (Global, 130 sal., affiches de grand format), une fabrique de portails Tricotel (Lemaire, 60 sal.) et des magasins Decathlon (190 sal.), Alinea (meubles, 180 sal.), Conforama (105 sal.), Lapeyre (90 sal.), Darty (50 sal.); travaux publics Sobeca (lignes et réseaux, 170 sal.), transports Berto (70 sal.), LDE (50 sal.), grands garages.

Herblay avait 2 000 hab. en 1900, 5 800 en 1936, 19 600 en 1975, et poursuit sa croissance. La mairie, auparavant au parti socialiste, est passée à droite en 2001; le maire est Patrick Barbe (UMP), également conseiller général. Herblay est le siège de la communauté de communes du Parisis, groupement intercommunal du Val-d'Oise associant 6 communes et 88 100 hab. Le canton a 30 800 hab., 2 communes avec La Frette-sur-Seine, 1 476 ha.


Frette-sur-Seine (La)

4 500 hab., 202 ha, commune du Val-d'Oise dans le canton d'Herblay, au sud du chef-lieu. Son territoire s'allonge des deux côtés de la Seine. Le village est sur la rive droite, dont la partie méridionale est très boisée et présente un coteau escarpé, dominé par l'urbanisation des Champs Druet. On y a longtemps cultivé le lilas et l'on y visite la maison-atelier d'Albert Marquet. La voie ferrée Paris-Rouen offre une gare La Frette-Montigny. Sur la rive gauche, le territoire, survivance d'un ancien tracé de la Seine, se borne à une bande étroite le long de la partie amont du finage d'Achères; les exutoires de la grande station d'épuration d'Achères y débouchent. La commune est purement résidentielle. Elle se nommait simplement La Frette jusqu'en 1930. Sa population était de 400 hab. dans le dernier quart du 19e s. et augmente continûment depuis; les 2 000 hab. ont été atteints vers 1950, les 4 000 vers 1985.