Canton de Chevillon

Chevillon

1 420 hab. (Chevillonnais), 3 690 ha dont 1 682 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Marne dans l’arrondissement de Saint-Dizier, 21 km au SE de la ville. La commune, qui a englobé ses voisines Sommeville au nord et Breuil-sur-Marne au sud en 1973, débordant ainsi sur la rive gauche de la Marne, s’étend vers l’est sur le plateau jusqu’à la limite de la Lorraine. La bourgade s’étire dans un petit vallon affluent de la Marne, rive droite; gare, canal; usine de tubes soudés Arcelor-Mittal ex-Vallourec (90 sal.), un collège public. Elle a un château renaissance (municipal) avec médiathèque, verger et jardins. La communauté de communes de Chevillon compte 9 communes (8 100 hab.). Après un creux à 840 hab. en 1936, la population communale est montée jusqu’à un maximum de 1 600 hab. en 1982, et faiblit depuis.

Le canton a 6 600 hab., 8 communes et 13 488 ha dont 5 661 de bois; il s’étend des deux côtés de la Marne et il est limitrophe du département de la Meuse. Il inclut au SE le val d’Osne où Osne-le-Val (290 Cayens, 2 692 ha dont 1 031 de bois), 6 km au SE du chef-lieu et 10 km au NE de Joinville, a une ancienne fonderie d’ornement, site classé où se tiennent des expositions. Dans la vallée de la Marne, Bayard-sur-Marne et Eurville-Bienville sont animées par l’industrie métallurgique et le faisceau de circulation de la vallée, ainsi que Rachecourt-sur-Marne (850 Rachecourtois, 565 ha), sur la rive gauche face au chef-lieu, sur la N 67, qui abrite une usine de tubes d’acier Salzgitter Mannesmann (65 sal., naguère Vallourec avec 120 sal.) et dont la population s’est accrue de 80 hab. après 1999.


Bayard-sur-Marne

1 500 hab., 1 539 ha dont 491 de bois, commune de la Haute-Marne dans le canton de Chevillon, étirée le long de la rive gauche de la Marne où elle associe depuis 1972 trois anciens villages (Prez, Gourzon et Laneuville-à-Bayard); canal, N 67, chemin de fer; fabrique de tuyaux de fonte Saint-Gobain-Pont-à-Mousson, depuis 1946 (180 sal.); quelques vestiges gallo-romains sur le plateau de rive droite. La population oscille depuis la fusion mais conserve le même niveau.


Eurville-Bienville

2 100 hab. (Eurvillois-Bienvillois), 2 073 ha dont 1 129 de bois, commune de la Haute-Marne dans le canton de Chevillon, 9 km au SE de Saint-Dizier sur les deux rives de la Marne; N 67, voie ferrée et canal. La commune englobe une partie de la forêt du Val à l’ouest, et forme une banlieue de Saint-Dizier, mais de faible dynamique démographique; mécanique de précision (UFM Permec, 40 sal.), menuiserie CR Habitat (30 sal.), négoce de boissons Somic (Soredis, 25 sal.). La population était de 2 300 hab. au moment de la fusion entre Eurville et Bienville en 1972; elle diminue un peu depuis. Eurville seule avait déjà atteint 2 000 hab. en 1911.