Canton de Rozoy-sur-Serre

Rozoy-sur-Serre

1 050 hab. (Rostands), 1 653 ha, chef-lieu de canton de l’Aisne dans l’arrondissement de Laon, 40 km au NE de la préfecture, sur la rive gauche de la Serre. Le village a une collégiale à trois portails du 13e siècle; un collège public, un Intermarché (25 sal.). Un service du groupe Trigano vend des pièces détachées pour véhicules de loisirs (40 sal.). Rozoy est le siège de la communauté de communes des Portes de la Thiérache (29 communes, 7 500 hab.). Sa population a subi une lente érosion depuis deux siècles; elle a perdu 60 hab. depuis 1999.

Le canton a 7 600 hab., 30 communes, 25 717 ha; limitrophe du département des Ardennes, il est un peu accidenté au nord-est par le découpage du plateau, et donne au sud-ouest sur les calmes horizons de la craie champenoise. Il est en grande culture, et abonde en églises fortifiées de type thiérachain. Montcornet (1 650 Montcornetois, 574 ha), 9 km OSO de Rozoy au confluent de la Serre et de la Malacquise, est la principale bourgade du canton, dotée d’un collège public; elle a mieux maintenu sa population que Rozoy, augmentant même entre 1962 (1 440 hab. sdc) et 1990 (1 760), mais elle a perdu 70 hab. de 1999 à 2008. Elle conserve une grosse église fortifiée du 13e au 16e s., avec portail renaissance; l’usine MATT (Manufacture de l’Aisne de transformation textile, du groupe Treves) occupe 210 personnes (le double en 2004) à la fabrication de pièces techniques en matière plastique pour les intérieurs d’automobiles; Savoury ex-Aromont (80 sal.), passé en 2002 au groupe irlandais Kerry, fabrique des sauces et arômes alimentaires; négoce de crèmerie Marchand (35 sal.). C’est près de Montcornet que le colonel de Gaulle a dit avoir remporté une bataille de chars en mai 1940 contre les blindés du maréchal Guderian.

Le supermarché de Montcornet (Carrefour, 45 sal.) est à Lislet (240 Lisletois, 820 ha), juste à l’est dans la vallée de l’Hurtaut, affluent de la Serre, qui se nomme en amont la Malacquise; travaux publics Israël (40 sal.); la commune a accueilli en 2007 deux éoliennes (5 MW) au parc de Bois-Lislet, en 2008 douze éoliennes (21,7 MW) formant le parc dit Lislet-II (société Eurowatt). Sa voisine de l’est Montloué (170 hab.), dont le village est dans la vallée de l’Hurtaut qui rejoint la Serre à Montcornet, a reçu 4 éoliennes (8 MW) de l’EDF en 2009. Noircourt (100 hab., 545 ha), juste en amont dans la même vallée, a une église fortifiée des 16e-17e s. Soize (100 hab., 591 ha), entre Rozoy et Montcornet, a une entreprise de transport et de location de matériel de chantier Papin (100 et 40 sal.).

Chaourse (570 Chaoursiens, 1 860 ha), 2 km au NO de Montcornet, a une église à deux tours, fortifiée dès le 14e s.; sa population s’est accrue de 40 hab. depuis 1999. Vigneux-Hocquet (290 hab., 1 372 ha), 12 km ONO de Rozoy, possède une église fortifiée du 15e s. avec donjon carré et salle de refuge, et grande poutre de gloire; fabrique de matériel agricole Religieux (20 sal.), travaux agricoles Mennesson (20 sal.). Renneval (130 Rennevalois, 682 ha), 4 km à l’est, a une église fortifiée du 16e s. à deux tours, des maisons à colombage et torchis.

Archon (90 Archonais, 637 ha), 4 km au nord de Rozoy, a aussi des habitations anciennes de torchis, une église fortifiée des 15e-16e s., plus un château des 16e-17e s. à deux tours. Parfondeval (170 hab., 1 091 ha), 3 km plus à l’est, a une église du 16e s. en brique à donjon carré et portail renaissance, tours d’angle rondes, et a été sélectionné dans la liste des «plus beaux villages de France» comme représentatif de la Thiérache.

Dans la vallée de la Brune au nord du canton, dont la source est à Brunehamel (550 Brunehamelois, 890 ha), 10 km au NE de Rozay, sont encore plusieurs églises fortifiées: à Dohis (80 hab., 810 ha) 3 km en aval de Brunehamel, avec gros donjon porche du 15e s., salle de refuge et portail de style classique; à Cuiry-lès-Iviers (40 hab., 479 ha) une église de brique du 16e s. avec trois tours de défense; à Morgny-en-Thiérache (110 hab., 699 ha) encore en aval, une église en pierre dont le chœur est fortifié, et salle de refuge à l’étage. Tout au sud du canton, Dizy-le-Gros (790 Dizois, 1 996 ha) a quelques commerces et sert de village-centre dans la plaine champenoise.


Sainte-Geneviève

2 700 hab. (Génovéfains), 801 ha, commune de l’Oise dans le canton de Noailles, 5 km au sud de Noailles sur la N 1; elle accueille deux gros établissements: câbles électriques pour automobiles Draka Fileca (Paricable, 190 sal.), négoce d’articles médicaux Adep (45 sal.), supermarché U (Sudalp, 60 sal.); mais la fabrique de matériels de classement Esselte (groupe d’origine suédoise), peu à peu délaissée au profit de la Pologne puis réduite à un entrepôt, a fini par fermer en 2011. La commune s’est nommée Montcailloux sous la Révolution; elle a un collège public. La population était de 1 200 hab. en 1962 et sa croissance se poursuit; elle a augmenté de 100 hab. depuis 1999.