Canton de Crèvecœur-le-Grand

Crèvecœur-le-Grand

3 460 hab. (Crépicordiens), 1 230 ha, chef-lieu de canton de l’Oise dans l’arrondissement de Beauvais, 21 km au nord de Beauvais. Le bourg a des maisons anciennes, et les restes d’un château renaissance (16e s.), remanié au 18e s. et occupé en partie par l’hôtel de ville; fête historique bisannuelle; un hôpital local, un collège public, au nom d’un chef de la jacquerie locale, Jehan Le Fréron, avec établissement régional d’enseignement adapté. La commune s’est dotée d’une zone d’activités; fabrique de matériel de travaux publics (Adler, 80 sal.), scierie et palettes (Petit, 15 sal.), traitement de déchets Codev (17 sal.), supermarché Carrefour (35 sal.). «Le Grand» a été ajouté au nom en 1889; la commune avait alors 2 200 hab. et s’y est à peu près cantonnée jusqu’en 1954, puis sa population a augmenté; elle a encore gagné 230 hab. entre 1999 et 2008.

Le canton, limitrophe de la Somme, a 7 600 hab. (7 000 en 1999), 20 communes, 15 354 ha; la communauté de communes de Crèvecœur-le-Grand, qui est la moins peuplée de l’Oise, lui correspond exactement. Une «coulée verte» pour promenades a été aménagée de Crèvecœur à Croissy-sur-Celle (250 hab., 1 110 ha) au nord, sur 12 km, en profitant d’une ancienne emprise ferroviaire et de la vallée de la Selle, écrite ici officiellement mais sans doute par erreur Celle (l’IGN écrit –Selle). Fontaine-Bonneleau (290 Belifontainois, 1 637 ha dont 500 de bois), sur ce trajet à 9 km NE de Crevecœur dans la vallée de la Selle, a eu des sources d’eau minérale, connues depuis longtemps comme le montre le nom de la commune, et qui furent exploitées sous Louis XV; elles sont utilisées par la maison Caulier (40 sal.), qui en est propriétaire depuis 1922.

Auchy-la-Montagne (480 Alchidiens, 805 ha), 5 km au SE du chef-lieu, est un village fleuri avec un écomusée dit Maison du savoir-faire de la forge; la commune a gagné 40 hab. après 1999. Lachaussée-du-Bois-d’Écu (210 Quenchillons, 592 ha), 10 km SE de Crèvecœur, s’étire en village-rue sur une «chaussée Brunehaut» de Beauvais vers le nord-est; elle a également gagné 40 hab. depuis 1999. Viefvillers (180 Vélusiens, 409 ha), village-rue 4 km à l’est du chef-lieu, accueille le nettoyage France-Balayage (30 sal.).