Canton de Gamaches

Gamaches

2 950 hab. (Gamachois) dont 120 à part, 992 ha, chef-lieu de canton de la Somme dans l’arrondissement d’Abbeville, 26 km au SO d’Abbeville dans la vallée de la Bresle au confluent de la Vimeuse. La ville a des restes de tours féodales, une église à clocher carré du gothique flamboyant, le château d’Harcelaines (16e et 19e s.), avec parc et jardins; un collège public. Elle participe à la tradition verrière de la Bresle, avec notamment la verrerie de flaconnages Pochet du groupe du Courval (250 sal.), mais elle a perdu en 2009 l’usine Morel (80 sal.) qui faisait des traitements de surface et décorations pour les flaconnages (35 M de cols par an).

Dans d’autres domaines, Gamaches a reçu une usine Hutchinson (Caoutchoucs modernes) de 350 emplois (groupe Total), qui travaille pour l’automobile; deux ateliers des bennes et cabines Jocquin (50 et 30 sal.), négoce de matériaux (Millancourt et Nicolas, 100 sal.); Intermarché (35 sal.). La population communale avait augmenté jusqu’à un maximum de 3 500 hab. en 1975, et a baissé depuis; elle a diminué de 170 hab. entre 1999 et 2008.

Le canton a 12 800 hab. (12 200 en 1999), 20 communes, 15 438 ha; limitrophe de la Seine-Maritime, il s’étend en Vimeu le long de la vallée de la Bresle; il est traversé à l’est par l’A 28. Au NO, les communes relèvent du Vimeu industriel et métallurgique. Beauchamps (1 100 hab., 722 ha), dans la vallée de la Bresle à 5 km NO de Gamaches, qui a gagné 80 hab. de 1999 à 2008, a perdu sa grosse sucrerie; APB (35 sal.) fait des outillages pour affutage; jardin botanique de Claire, tronçon de Chaussée Brunehaut. Un parc de 7 éoliennes (14 MW) dit du Champ des Sœurettes s’est établi en 2009 à la limite des finages de Beauchamps et de Gamanches. La fonderie Boutté a quitté en 2011 Friville-Escarbotin pour Beauchamps.

Dargnies (1 350 Dargniens, 367 ha), 8 km NO de Gamaches sur le plateau, n’est qu’à 5 km de Friville-Escarbotin; décolletage et raccords de laiton Riquier-Adrien (75 sal.), paumelles, serrurerir Lenne (50 sal.); la population a perdu 110 hab. entre 1999 et 2008. Embreville (580 Embrevuillois, 533 ha), juste au SE de Dargnies, a une fonderie de fonte de la firme Ternois (75 sal.); traitements de surfaces Galvamétal (20 sal.), négoce de produits abrasifs Sapi (50 sal.). Aigneville (860 Aignevillois, 1 076 ha), 8 km au NE de Gamaches, a quelques vergers et une cartonnerie (Cartonnages d’Aigneville, 40 sal.), une métallerie (Delabre, 25 sal.), et a gagné 90 hab. de 1999 à 2008. Ces deux communes partagent avec Fressenneville un parc de 4 éoliennes (9,2 MW) installé en 2010 sous le nom de Chasse-Marée (société Boralex). et un autre au nom de la Plaine Hocquélus (4 mâts, 9,2 MW, 2008, Theolia). Buigny-les-Gamaches (400 Bistiers, 477 ha) est sur le plateau, 6 km au nord de Gamaches entre Embreville et Aigneville.

Maisnières (520 hab., 1 273 ha) est à 7 km NE de Gamaches dans la vallée de la Vermeuse, qui s’enfonce dans le plateau et rejoint la Bresle à Gamaches. Frettemeule (280 Frettemeulois, 745 ha) est en amont, à 2 km ESE de Maisnièrest. À la limite deleurs finages, a été installé en 2006 un double parc éolien de 12 hélices (24 MW) exploité par Energieteam. Un autre parc de 6 machines Enercom (12 MW) s’est ajouté en 2008, également pour Energieteam, juste à cpoté mais dans la commune voisine de Tilloy-Floriville (380 hab., 810 ha). Tilloy et Floriville voisinent sur le plateau, 4 km à l’est de Gamaches, et leur finage comprend à l’ouest le hameau d’Hélicourt sur le coteau de gauche de la Vimeuse. Frettemeule a gagné 40 hab. depuis 1999, Tilloy-Floriville 50 hab.

La partie sud-est du canton relève plutôt du système verrier de la Bresle. La commune de Bouttencourt (1 070 Bouttencourtois, 773 ha) s’étire dans la vallée, dont elle occupe 8 km le long de la limite régionale; elle inclut l’ancienne abbaye de Séry et le château de Monthières; ses entreprises sont spécialisées dans la fabrication de moules: FMB (Façonnage mécanique de la Bresle, 40 sal.), Lallot (40 sal.), Mouleries de la Bresle (45 sal.), BMV (20 sal.); verre plat Pal-de-Cap (25 sal.), pièces plastiques Technique et Plasturgie (20 sal.); un Intermarché de 35 sal. Le village est face à Blangy sur l’autre rive de la Bresle, et bénéficie d’un échangeur de l’A 28 et de la zone d’activités de la Vallée Mazin; il a gagné 40 hab. après 1999.

Bouillancourt-en-Séry (550 hab., 1 611 ha dont 519 de bois), qui a gagné 50 hab. depuis 1999, est juste au nord de Bouttencourt sur le plateau; la commune inclut quelques bois au-dessus de la Bresle, et le château d’Ansennes; elle a un atelier de dépolissage de verre (Pariche-Gérard, 80 sal.) et un de moules (SIMOP, Société industrielle de moules et outillage de précision, 35). Un parc de 6 éoliennes (9 MW) est exploité depuis 2001 par Sorgenia. Le Translay (200 hab., 561 ha) est unvillage à 6 km au NE de Bouttencourt, dont le finage est traversé par l’A 28; il a une motte féodale, une aire de service autoroutière au sud-ouest, et contient à l’ouest le hameau de Busménard qui s’orne d’un château du 18e s. Il a pour voisins au sud et au nord-est les villages de Framicourt (170 Framicourtois, 502 ha) et Biencourt (130 hab., 222 ha), qui a un château du 18e s.

La partie orientale du canton est plus agricole; Martainneville (390 Martainevillois, 758 ha), 13 km ENE de Gamaches, a une coopérative linière (Calira) et un petit atelier de conditionnement Activerre; à Vismes (390 hab., 1 326 ha), juste au NO, mottes féodales et église. Martaineville s’est accrue de 40 hab. depuis 1999, Vismes de 80 hab. Le haut lieu de cette extrémité du canton est Rambures (430 Ramburois, 990 ha), 15 km ESE de Gamaches, qui possède sans doute le château le plus connu de la Somme; il a conservé des restes de forteresse (14e-15e s.) à quatre grosses tours, humanisés par des parties Louis XIII et 18e siècle et un parc à l’anglaise de 10 ha avec arboretum. La commune a reçu en 2010 un parc de 6 éoliennes Enercon (12 MW), encore pour Energieteam; elle s’est accrue de 60 hab. entre 1999 et 2008. Ramburelles (260 hab., 459 ha), 3 km au nord de Rambures, accueille les charpentes Bacouel (20 sal.) et a gagné 50 hab. dans le même temps.